La trilogie Scorpi

Il y a bien longtemps, mes lectures m’avaient appris une leçon que je tente maintenant de mettre en application dans mes propres textes. Quel que soit le sujet d’un livre, la vision de l’auteur, sa manière de l’aborder, peut faire toute la différence. Roxane Dambre nous en donne un bon exemple. Une histoire parlant de créatures de l’ombre tueurs à gage pourrait facilement être glauque, sérieuse ou tourner en roman à l’eau de rose. Mais être très drôle sans pour autant tourner au ridicule? La trilogie Scorpi relève le défi!

scorpi-1

Synopsis du tome 1 : Ceux qui marchent dans les ombres

Quand, lors d’un gros orage, Charlotte découvre un petit garçon au pied de son immeuble, elle ne sait vraiment pas ce qui l’attend. Il lui semble perdu. Elle est la gentillesse incarnée. Elle ne peut s’empêcher de lui venir en aide. Ce qu’il lui raconte lui paraît invraisemblable, mais… et s’il disait vrai? S’il était vraiment membre d’une famille de tueurs à gage possédant des capacités mystérieuses? Comme si ça ne suffisait pas, il décide qu’elle doit épouser son grand frère, celui-ci est d’accord et la police s’en mêle!

scorpi-2

Synopsis du tome 2 : Ceux qui vivent cachés

Charlotte vit désormais au manoir Scorpi. S’il n’y avait que l’adorable petit Élias, son fiancé, leur père, qui l’intimide, ou leur belle-mère, qui la hait, ça pourrait aller. Mais, l’endroit est rempli de créatures fantastiques. C’est effrayant! Elle ose à peine se promener dans les corridors de peur d’en croiser sans leur glamour. Pourtant, elle les aime tous et lorsque ennemi un héréditaire se pointe, elle fera tout ce qu’elle peut pour les défendre.

sc3

Synopsis du tome 3 : Ceux qui tombent les masques

Un voyage à Venise avec sa meilleure amie, c’est tentant. Mais lorsque ce voyage est organisé par le chef d’une famille de l’ombre ennemi des Scorpi, Charlotte a de quoi se méfier et pour cause. Entre pièges et traîtrises, il lui faudra encore se battre pour ceux qu’elle aime.

scorpi-les-origines-787556-264-432

Et un petit plus…

Trois nouvelles nous permettant de ne pas quitter l’univers de Scorpi trop vite…

Bon, pour aller à l’essentiel, j’ai adoré! Scorpi ne se lit pas, il se dévore! Je m’y attendais un peu, je dois dire. J’avais déjà découvert l’auteure avec la série Animae, dont je parlerai plus en détail quand je le relirai (oui, oui, j’ai bien dit quand et non si!). Pour en revenir à Scorpi, l’intrigue est intéressante et se suffirait à elle seule. Dans tous les cas, elle aurait pu déboucher sur un bon livre. S’il n’y avait eu que ça. Mais, en plus, Roxane Dambre y ajoute une bonne touche d’humour. Du gamin de 10 ans lisant des revues féminines pour en ressortir des passages dans le plus grand sérieux, au grand frère décalé qui fait pourtant bien des efforts, en passant par Charlotte elle-même soumise à un sort la transformant en furie, il ne manque pas d’occasion de rire. C’est le genre de roman à lire quand on a un gros coup de blues pour retrouver le sourire, ou simplement pour le plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *