Warbreaker de Brandon Sanderson

Warbreaker de Brandon Sanderson

J’ai quelques problèmes avec Amazon ces derniers temps. L’option d’affichage en mosaïque ne fonctionne plus dans la section des livres numériques. Le lien permettant de voir les dernières nouveautés va et vient. Et depuis hier, les catégories sont même parties en vacances! Tout cela rend mes recherches très désagréables. Moi qui y allais presque chaque jour pour faire de belles découvertes, je n’y vais presque plus. Ça me donne le sentiment tenace de passer à côté de quelque chose. Combien de petits chefs-d’œuvre vais-je avoir manqué parce que j’aurai ignoré leur existence? D’un autre côté, c’est l’occasion de vider un peu ma liste de livres en attente d’être acheté… Je ne sais même plus depuis quand Warbreaker de Brandon Sanderson y avait été ajouté!

Vous l’aurez deviné, Warbreaker de Brandon Sanderson est ma dernière lecture. Avant de poursuivre mon « ménage », voyons ce que j’en ai pensé!

Warbreaker de Brandon Sanderson
Synopsis

Des siècles plus tôt, une grande guerre avait déchiré le pays. Quelqu’un s’était dressé pour y mettre un terme, mais la famille royale n’avait pas été réhabilitée sur son trône. Exilée au nord, elle a fondé Idris, un petit royaume indépendant, à ses yeux. Pour ceux de Halladren, ils ne forment qu’une enclave de rebelles qui contrôlent impunément les passes commerciales.

Pour éloigner le spectre tenace de la guerre entre Idris et Halladren, un traité avait été signé stipulant qu’au 22e anniversaire de la princesse Vivenna, la fille du roi d’Idris serait donnée comme épouse au Dieu-Roi d’Hallandren. Toute sa vie, Vivenna s’est préparée à cela. Mais le moment venu, la guerre est devenue imminente, inéluctable. S’il veut la retarder, gagner du temps, le roi doit honorer sa part du marché, toutefois il refuse de sacrifier sa fille préférée, de l’envoyer à une mort certaine. À sa place, il envoie sa benjamine indisciplinée, Siri.

Siri avait savouré son insignifiance. Sa liberté d’être l’enfant surnuméraire dont personne n’avait besoin. Elle n’est pas prête à ce qui l’attend.

Vivenna avait consacré sa vie à ce moment. Ne plus rien valoir, ne plus avoir de but, lui pèse. Qu’à cela ne tienne! Elle partira secourir sa petite sœur.

Chanteflamme est un dieu. Du moins, c’est ce qu’on lui dit. Il a du mal à se faire à son rôle. Il ne croit pas en sa propre divinité. En quoi avoir été rappelé à la vie et dépendre du Souffle d’autrui fait-il de lui un dieu?

Et le mystérieux Vasher, qui est-il, que veut-il? Quelle est cette épée qu’il traîne avec lui?

Plonger au cœur des intrigues politiques d’Halladren et de sa cour des dieux, réussiront-ils à éviter la guerre?

Mon avis

Selon moi, les complots sont un sujet délicat à traiter. On tombe trop facilement dans les clichés du grand méchant avide ou revanchard ou on sombre dans la facilité avec les mensonges et les secrets dissimulés. Le pire, c’est qu’ils sont plus ou moins incontournables. Si tous étaient honnêtes et francs, il n’y aurait pas de complot! Pourtant, avec ces éléments, il est possible de construire un récit cohérent et bien ficelé et Warbreaker de Brandon Sanderson nous le prouve. L’histoire est riche, complexe. Les sources du conflit sont justifiées et les protagonistes ne sont pas des êtres sans scrupule.

Globalement, les personnages sont attachants. J’ai bien aimé suivre l’évolution des deux sœurs. Siri qui lentement sort de l’ombre de son aînée et Vivenna qui apprend à se découvrir elle-même. Chanteflamme m’a bien amusé avec son autodérision. Aucun n’était plat et sans relief. Ils venaient tous avec leurs préjugés, leurs croyances et leurs multiples facettes.

C’était ma première lecture de cet auteur et je dois admettre que je ne la regrette pas du tout. Sa plume est agréable à lire et me donne envie d’en découvrir davantage de lui. C’était une lecture prenante que j’ai lue avec plaisir malgré mon horaire chargé ces temps-ci.

Lorsque j’ai refermé le livre, bien que l’intrigue fût parvenue à son dénouement, j’avais encore des questions sans réponse. Ça laissait presque présager une suite… et en même temps pas du tout. Ils étaient secondaires. Ils laissaient un léger arrière-goût de regret de devoir dire au revoir à cet univers qui n’était pas déplaisant en soi.

Bref, à vous de découvrir Warbreaker de Brandon Sanderson, vous ne le regretterez pas.

2 réflexions au sujet de “Warbreaker de Brandon Sanderson”

  1. Il me semble que l’auteur avait annoncé une suite dans le même univers, mais à savoir quand elle paraîtra, c’est autre chose ;). En tout cas, j’avais eu un coup de coeur pour ce roman pour les raisons que tu évoques ;).

    Brandon Sanderson est devenu l’un de mes auteurs préférés, avec le temps. Chaque livre est une nouvelle découverte, voire même un coup de coeur. J’ai adoré le premier tome de Fils-des-Brumes (un peu moins le deuxième, j’avoue, mais il reste quand même excellent) et la trilogie Coeur d’acier :).

    1. Et bien, tu me donnes encore plus envie de découvrir d’autres de ses livres. Je crois d’ailleurs que le Fils-des-Brumes est sur ma liste d’attente… Il faudrait que je vérifie. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *