À quoi s’attendre pour le cœur de l’Oealys?

Il n’y aura pas de nouvelle inédite cette semaine. Je fais une petite pause. Pourquoi? La raison est très simple. Tant que le tome 2 ne sera pas publié, tous les textes sont liés au livre « La prophétie ». Malgré mon imagination débordante (oui, je sais, je me lance des fleurs! ), si on tient compte de toutes les contraintes que je m’impose (ces nouvelles doivent apporter quelque chose à l’histoire, Catherine ne doit pas y être impliquée directement et je ne dois pas avoir prévu de parler de ces anecdotes ou des événements qui les entourent dans un futur tome), elles ne sont pas illimitées. Donc, je prends le temps de rassembler mes idées et j’y reviendrai plus tard. En lieu et place cette semaine, je vais vous dévoiler quelques petites choses à propos de la saga. Curieux?

Je l’ai déjà dit, si je vais jusqu’au bout du projet, il y aura trois cycles, pour un nombre de volumes… indéterminé. Dès le début de la rédaction du premier livre, les grandes lignes des trois suivants sont devenues très claires. Des idées se sont ajoutées, j’ai débroussaillé pour créer un tout cohérent pour celui en cours de rédaction, mais la ligne directrice n’a pas changé. Je sais où je vais et ceux-là, je n’ai qu’à les écrire. La suite est plus vague. Bien que, je sache déjà ce que contiendra le dernier épilogue et ce que sera la dernière phase. L’année dernière, je n’avais pas encore décidé si ce ne serait qu’une longue série, et dans ce cas comment faire le lien entre le 4e et 5e volume, ou si, comme ce sera le cas, j’allais faire des divisions. C’est en observant de plus près ce que je prévoyais que c’est devenu évident.

Le premier cycle, c’est le passé. Catherine doit y faire face, l’affronter et l’assumer. Peu importe qu’il soit les conséquences de ses choix ou de ceux des autres. La réalité a souvent plusieurs facettes. Elle devra les découvrir pour se forger la sienne. Dans le second, c’est le présent et le troisième prépare l’avenir.

Autrement dit, La prophétie n’est qu’une grosse introduction dans un univers beaucoup plus vaste où je me noie depuis des années. J’espère réussir à vous y amener avec moi et que vous apprécierez le voyage.

Bonne lecture!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *