Le Conclave des Ombres de Raymond E. Feist

Je me pose une question… Par défaut, j’écris un résumé de chaque livre que je lis avant d’en donner mon avis. Quelque part, ça fait partie de mon opinion. C’est un aperçu de ce que j’en ai compris, retenu. Mais il y a des jours, comme aujourd’hui, où pour diverses raisons, je suis moins motivée à le faire, je vais d’ailleurs copier les présentations officielles. Alors, ce que je me demande, c’est qu’est-ce que vous préférez? Les résumés officiels ou ceux issu de ma… mon clavier? En attendant, je viens de terminer une autre portion de mon immense intégrale d’intégrales, soit la série Le Conclave des Ombres de Raymond E. Feist et je vous en parle!

Continuer la lecture de « Le Conclave des Ombres de Raymond E. Feist »

Gaby et Méphisto de Selma Bodwinger

À la lecture d’une 4e de couverture, on se fait une petite idée d’un livre, c’est un peu le but vous me direz, voire des attentes. Sans aller jusqu’à ce dernier point qui peut s’avérer problématique, il arrive parfois que notre imagination nous joue des tours et que ce qu’on lit n’est pas ce à quoi on se serait attendu. Qu’avais-je pensé en lisant le résumé de Gaby et Méphisto de Selma Bodwinger? Vous aimeriez bien le savoir, hein! À défaut de vous le dire, je vais vous parler de ce livre que je viens de terminer en service presse, en remerciant l’auteur de sa confiance.

Continuer la lecture de « Gaby et Méphisto de Selma Bodwinger »

L’héritier du Dalaras de L.R. Roy

Les journées raccourcissent. Avec cette crise sanitaire mondiale, je n’ai presque pas mis le nez dehors depuis des mois. Je suis restée chez moi à l’air climatisé et j’ai à peine vu cet été venir et nous filer entre les doigts. Le temps passe si vite! Tellement vite que pour la première fois, je suis vraiment très, très, très limite dans le traitement de l’un de mes services presse! Il n’empêche, je viens de terminer L’héritier du Dalaras de L.R. Roy et en remerciant l’auteur de sa confiance, je vous en parle!

Continuer la lecture de « L’héritier du Dalaras de L.R. Roy »

La Guerre des Serpents de Raymond E. Feist

Je vais vous faire un aveu. La première fois que je suis tombée sur un livre de Raymond E. Feist, j’ai hésité. La raison en est très simple. Il a écrit une œuvre colossale, la preuve étant qu’après avoir terminé La Guerre des Serpents, mon Kindle m’annonce que je suis rendue à un glorieux 50% de mon intégrale d’intégrales. Cette œuvre est divisée en série et j’avais la flemme de faire le ménage pour tout mettre dans le bon ordre chronologique. Bon, d’accord! Paresse quand tu nous tiens! Il suffit d’un clic ou deux sur internet pour trouver la liste complète. Il n’empêche, je me disais qu’avec une telle intégrale, outre l’aspect financier, l’éditeur aurait fait le travail à ma place! Pourquoi je vous raconte tout ça? Je vous explique en vous donnant mon avis sur La Guerre des Serpents de Raymond E. Feist, tout de suite après la présentation de ses tomes.

Continuer la lecture de « La Guerre des Serpents de Raymond E. Feist »

Les Enfants de la Terre de Matt Dejouy

Avant de retourner à mon énorme intégral de Raymond E. Feist, (Il n’y a pas à dire, c’était plutôt rentable comme achat!) je poursuis avec un autre service presse. Cette fois-ci, il s’agit de : Les Enfants de la Terre de Matt Dejouy, je remercie d’ailleurs l’auteure de sa confiance.

Oh paresse quand tu nous tiens… ou pas… Cette fois-ci encore, je ne ferai pas l’effort de rédiger un synopsis. Je vais me contenter de copier la présentation officielle. Hé non, malgré mon exclamation, il ne s’agit pas de fainéantise, enfin pas complètement. C’est juste que j’écrirais sensiblement la même chose avec peu de différences, alors à quoi bon… Cela étant, de quoi parle ce livre?

Continuer la lecture de « Les Enfants de la Terre de Matt Dejouy »

Fantôme d’Amour de Cyrille Audebert

Sur mon profil sur le site de Simplement, je précise que je ne fais pas dans la complaisance. Quand je traite un service presse, j’essaie d’être franche et constructive, que j’ai aimé ou non. Cela étant, je ne suis pas non plus cruelle, ni masochiste. Avant d’accepter, je regarde si je crois que ça pourrait me plaire ou non. Dans le cas de Fantôme d’Amour de Cyrille Audebert, j’ai hésité. En guise de présentation, il n’y avait qu’un extrait, à la fois intriguant et peu engageant. Il n’y pas énormément de suspense, si vous lisez ceci, c’est que ma curiosité l’a emporté et j’en profite pour remercier l’auteur de sa confiance. Mais de quoi parle ce roman, finalement?

Continuer la lecture de « Fantôme d’Amour de Cyrille Audebert »

Le Legs de la Faille de Raymond E. Feist

Si je vous parle de Sierra, ça vous dit quelque chose? Si la réponse est oui et que, pour vous comme pour moi, cela fait référence à une compagnie de production et d’édition de jeux vidéo disparue, peut-être que vous aussi vous vous êtes dit que cela ne nous rajeunit pas! Quand je pense à Sierra, les premiers jeux qui me viennent en tête sont la série des Gabriel Knight, de véritables chefs-d’œuvre du point & click. Ces jeux avaient une particularité, leur scénario avait été écrit par une auteure, Jane Jensen, qui en avait par la suite tiré des livres. Je l’ignorais jusqu’alors, mais il semblerait que ce ne soit pas l’unique fois où Sierra se soit rapproché du monde littéraire. En 1993, ils sortaient un jeu du nom de Betrayal at Krondor basé sur l’univers dépeint par Raymond E. Feist dans La Guerre de la Faille. En 1998, les joueurs avaient droit à sa suite, soit Return to Krondor. Reprenant à son profit la maxime « rien ne se perd, rien ne se créer », Raymond E. Feist s’est servi de ces jeux pour écrire sa trilogie : Le Legs de la Faille, ou, pour être plus précis, le tome 1 correspond au premier jeu et le 3e au second. Qu’est-ce que ça a donné? Venant de terminer Le Legs de la Faille de Raymond E. Feist, je vais vous en parler!

Continuer la lecture de « Le Legs de la Faille de Raymond E. Feist »

Le monde déviant de Brice Milan

Dans le cadre de services presse, j’avais déjà lu la trilogie Les Chroniques des Terres d’Eschizath de Brice Milan, soit Les Fragments Perdus, Les Fragments Réunis et Les Fragments de Discorde. Cette série était plutôt inégale. Je m’explique. Chaque auteur a son style, comme une signature qui lui ait propre et qu’on finit par reconnaître dans ses livres, peu importe le thème ou le genre abordé. De ce fait, les forces et les faiblesses d’une œuvre sont souvent communes dans tous les tomes d’une saga. Là ce n’était pas le cas. Chaque livre avait ses bons et ses mauvais côtés indépendants des autres, ce qui n’avait pas nui à la cohérence globale de l’histoire, je vous rassure. Pour plus de détails, si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite à lire les critiques que j’avais écrites à leur propos. Tout cela pour dire que, lorsque l’auteur, que je remercie d’ailleurs de sa confiance, m’a invitée à découvrir un autre de ses livres, j’ai été curieuse de voir de quoi ça aurait l’air. Je viens donc de terminer Le monde déviant de Brice Milan et je vous en parle!

Continuer la lecture de « Le monde déviant de Brice Milan »

La Trilogie de l’Empire de Raymond E. Feist et Janny Wurts

Il n’y a pas à dire, le Québec est un pays tout sauf ennuyeux! En avril on avait de la neige, en mai une canicule! Il faut chaud, très chaud, et comme mon air climatisé n’est pas encore installé, je limite mon temps à mon bureau pour rester écrasée à bouger le moins possible. Je suis une petite nature, je sais! Enfin, pour l’instant, ça veut surtout dire que je vais faire preuve d’un brin de paresse et qu’au lieu de faire un résumé de chacun des tomes de La Trilogie de l’Empire de Raymond E. Feist et Janny Wurts, je vais copier directement celui fourni par l’éditeur. Car oui, vous l’aurez compris, je viens de terminer cette portion de mon immense intégral et je vous en parle!

Continuer la lecture de « La Trilogie de l’Empire de Raymond E. Feist et Janny Wurts »

Donne-moi ta main, prends la mienne de Fanny Vandermeersch

Le confinement se joue de notre emploi du temps. Étrangement, moi, j’en ai trouvé beaucoup moins pour lire. Afin de respecter mes engagements, sans craindre de contretemps malencontreux, j’ai priorisé mes services presse. Mission accomplie! Et en avance, svp! Avant de me replonger dans mon énorme intégral délaissé depuis un moment, je vais donc vous parler de ma dernière lecture, Donne-moi ta main, prends la mienne de Fanny Vandermeersch, en remerciant l’auteure de sa confiance.

Continuer la lecture de « Donne-moi ta main, prends la mienne de Fanny Vandermeersch »