La trilogie: All Souls

En version originale anglaise, la trilogie de Deborah Harkness s’appelle All Souls. Lors de la traduction, ils n’ont pas jugé bon de lui laisser ce titre ou de la renommer. Elle n’en a pas du tout. De ce fait, est-ce vraiment étonnant que j’ai commencé par l’extrait du tome 2… et en lisant le début ait compris que ça ne commençait pas là? Enfin, pour des raisons pratique, je vous la présenterai en tant que la trilogie d’All Souls!

all souls 1

Synopsis tome 1 : Le livre perdu des sortilèges

Diana Bishop est la dernière descendante d’une puissante lignée de sorcières. Mais elle refuse cet héritage. Elle a tout fait pour chasser la magie de sa vie. Diplômée en histoire des sciences, titulaire d’une chaire à Yale, elle a travaillé dur pour mériter ses succès et son indépendance vis-à-vis des sorcières de Salem. Oh! Ce n’est pas parfait, elle avait bien dû utiliser la magie 3 ou 4 fois au cours de l’année. Cela ne l’empêchait pas de s’obstiner et elle se serait entêtée longtemps si lors d’une de ses recherches elle n’avait mis par accident la main sur un livre ensorcelé, Ashmole 782. Sorcières, vampires et démons le convoitent. Depuis 150 ans, il était porté manquant. Personne ne pouvait le consulter. Personne ne sait comment Diana a fait l’avoir entre les mains, elle pas plus que les autres. Un terrible secret vient d’être réveillé. Un amour interdit, entre vampire et une sorcière, vient de voir le jour.

all souls 2

Synopsis tome 2 : L’École de la nuit

Matthew a failli mourir. Diana ne contrôle pas du tout sa magie. Ils sont en danger. Ils ne sont plus en sécurité ni à Sept-Tours, ni à Madison. Il faut fuir, encore. Ils ont besoin d’un professeur pour Diana et de temps. La solution est dans le passé. Ils remontent le temps jusqu’à l’Angleterre de 1590. Matthew penserait que ce serait simple. Ce ne fut pas le cas. Ils se retrouvent vite pris au piège des maillons du passé du vampire. Entre les intrigues politiques, les subterfuges divers et les espions, la chasse à l’Ashmole 782 continue et Diana devra trouver quelqu’un apte à lui apprendre qui elle… et accessoirement, comment retourner à son époque le moment venu!

all souls 3

Synopsis tome 3 : Le nœud de la sorcière

De retour dans le présent, il faut maintenant affronter les multiples menaces. Emily a été tuée. La Congrégation se fait plus pressante. L’un des enfants de Philippe doit reconnaître son serment du sang pour officialiser l’adoption de Diana et qu’elle puisse profiter de la protection des Clermont. Le fils de Matthew, Benjamin, refait surface. Mais surtout, il leur faut se battre pour l’avenir de leurs enfants à naître, les jumeaux que porte Diana. Le pacte les condamne. Pour eux, pour protéger leur amour à tout prix, dans la guerre qui s’annonce, retrouver l’Ashmole 782 et ses pages manquantes devient urgent.

 

Je ne ferai pas de grands mystères, à mes yeux cette trilogie mérite un 10/10! Elle fait partie de mes livres préférés. L’avoir découvert dans mon adolescence, je me serais plongée dans les biographies de la reine Élisabeth première, juste pour découvrir ce qui est ou non tiré de faits réels. Depuis, ma culture générale a évolué. Sans être une spécialiste l’histoire anglaise, et encore moins de cette époque, j’ai pu reconnaître avec plaisir certains noms et anecdotes utilisés à bon escient. La trilogie de Deborah Harkness est d’abord et avant tout un roman fantasy passionnant. Elle y présente une nouvelle version des vampires, sorcières et démons, avec chacun leurs traits particuliers. L’intrigue est prenante. Je l’ai lu, relu et encore relu et dès que je mets le nez dedans, je n’arrive pourtant pas à m’en sortir avant de l’avoir fini! Et comme si ça ne suffisait pas, c’est extrêmement bien documenté. Ce qui en fait une histoire riche, où l’auteur nous amène dans son monde, sans nous prendre pour des idiots, ce qui arrive malheureusement trop souvent. Si vous ne connaissez pas cette trilogie, allez vite la lire, je vous la recommande!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *