La Voleuse sans ombre

Après la #GrosseOP, hé oui, encore celle-là, et les sorties massives d’intégrales qui avaient suivi, j’avais été ensevelie sous ces dernières et des premiers tomes de séries. Depuis, je surnage, les éliminant un à un du dossier à lire de mon Kindle. C’était au point où j’avais oublié qu’il y avait deux exceptions. Deux romans à lire tout seuls, sans suite à se procurer. Et dire que j’avais épuisé mon budget du mois! Chouette de la chair… euh… de l’encre fraîche? Pas vraiment mieux pour une version numérique… Des pixels frais à me mettre sous la dent? Enfin, vous m’aurez compris! Tout cela pour dire que je viens de terminer La Voleuse sans ombre écrit par Emily Gee.

Synopsis

Il fut un temps où Vere était prospère. C’était avant qu’un membre de la famille sal Vere commette un vol, refuse de rendre le précieux collier, le cache et meurt, emportant son secret. Depuis, ils sont maudits. Une centaine d’années plus tard, de la grandeur de Vere, il ne reste rien. Le domaine se meurt. Mais il y a de l’espoir, le collier a été retrouvé. S’il peut être rendu, la malédiction sera levée et plus personne n’aura à souffrir. Du moins, il y avait de l’espoir. Pour sauver la vie de son frère après qu’il eut fait une bêtise, Melke vole le fameux bijou et le remet aux salamandres. Elle ignorait quelles seraient les conséquences de son larcin. Elle pensait échangé un objet de pacotille contre son frère. C’était une bonne affaire, même si pour cela elle devait trahir son serment de ne jamais utiliser son don pour se rendre invisible ou de voler. Maintenant, le temps est compté. Il faut réparer les erreurs avant qu’il ne soit trop tard.

 

Récemment, j’ai découvert que mon livre avait été ajouté sur le site de booknode. Le petit hic, c’est qu’il y a une erreur dans le titre. Je n’ai aucun reproche à faire à la personne attentionnée qui l’a inscrit, elle a eu la gentillesse de le faire. J’en prends la responsabilité, si je m’en étais chargé, il n’y aurait pas eu de faute! Voilà tout! Je me suis donc inscrite, j’ai fait une demande de correction pour la fiche du cœur de l’Oealys et, tant qu’à y être, j’ai commencé à y mettre ma bibliothèque. C’est ainsi que je suis tombée sur la page dédiée à La Voleuse sans ombre d’Emily Gee. J’ai lu quelques commentaires des utilisateurs à son propos. Les plus récents parlaient d’ennuis, de longueurs, de manque d’action, d’intrigue principale ignorée. Je me suis dit… Houla! Justement comme je vais le lire, ce n’est pas très encourageant! J’avais un petit a priori au moment de l’ouvrir… C’est là que ça devient ironique. Selon moi, ce récit tourne surtout autour du thème des préjugés. Les personnages doivent aller au-delà des idées préconçues, oublier ce qu’ils pensaient savoir pour se remettre en question et/ou ouvrir les yeux. En effet, si vous souhaitez des combats, des courses-poursuites ou des acrobaties en tous genres, vous serez déçus. Par contre, si comme moi, découvrir l’interaction entre des personnages attachants, leurs évolutions, leurs confrontations, avec une pincée de magie et un chien comme tout le monde en voudrait, peut vous toucher, vous captiver, ce livre est peut-être pour vous. En tout cas moi, je l’ai bien aimé. Si vous voulez un petit conseil, ne m’écoutez pas. N’écoutez personne. Lisez-le et forgez-vous votre propre opinion!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *