La Loi du millénaire de Trudi Canavan (les trois premiers tomes)

La Loi du millénaire de Trudi Canavan

La vengeance des ténébryss ayant été une grande déception, j’ai décidé pour la lecture suivante de me rabattre sur une valeur sûre. J’ai adoré la Trilogie du Magicien Noir, les Chroniques du Magicien Noir et l’Âge des Cinq écrits par Trudi Canavan. Me lancer dans sa dernière trilogie, La Loi du millénaire, n’était donc pas un très grand risque. Quoique… D’entrée de jeu, une petite déception m’attendait. Contrairement à ce que Bragelonne prétend dans ses présentations en fin de livre, ce n’est pas une trilogie! La sortie du tome 4 est prévue pour mai 2020. Soit, je devrai attendre pour connaître la suite… Cela étant, pour que je le regrette, il faut déjà que La Loi du millénaire de Trudi Canavan ait tenu ses promesses. Est-ce le cas?

La Loi du millénaire, tome 1: Magie volée
Synopsis tome 1 : Magie Volée

Tyen est né au sein d’un empire où la magie alimente l’industrie. Pour échapper à un avenir où il gagnerait sa vie avec le travail ennuyeux de faire fonctionner des machines, il a intégré l’Académie. Il y étudie la sorcellerie et l’histoire. De quoi s’offrir des opportunités d’emploi plus intéressantes, soit dans l’un, soit dans l’autre. Lors d’une mission dans le cadre de son cursus, il découvre un livre, un livre unique et particulier. Vieux d’un millier d’années, il avait été fabriqué par un grand sorcier avec le corps d’une femme. Doté d’une intelligence et d’une conscience, le livre absorbe toutes les connaissances des personnes qui le touchent et répond aux questions de celui qui le lit. Un trésor pour certains, une menace pour d’autres. Tyen voudrait le protéger, mais il découvrira que ceux en qui il avait confiance ne sont peut-être pas ce qu’il croyait.

Dans le monde de Rielle, la magie appartient aux anges. Seuls les prêtres ont droit de l’utiliser. Les autres, les impurs, doivent être punis pour le blasphème d’avoir osé voler les anges s’ils l’utilisent. Depuis son enfance, Rielle est capable de voir la crasse. Cette noirceur qui est une absence de magie, la preuve que quelqu’un l’a utilisé. Suivant les conseils de sa tante, elle cache qu’elle peut le faire. Ce qui lui complique la tâche lorsqu’elle est confrontée à un impur. Comment peut-elle expliquer qu’elle savait ce qu’il était?! Et que faire quand la chasse aux impurs s’intensifie parce qu’un corrupteur sévit dans la ville. Rielle veut aider. Elle veut mener l’enquête et aider les prêtres à régler le problème. Mais, elle se fait piéger à son tour. Et si les lois de son mode n’étaient pas ce qu’elle croyait?

La Loi du millénaire, tome 2: L'Ange des Tempêtes
Synopsis tome 2 : L’Ange des Tempêtes

Cinq ans après avoir quitté son monde, Tyen est devenu professeur dans une grande académie de magie. Il y enseigne la magie mécanique. Mais la nouvelle se répand. Le Raen est de retour et comme il avait interdit à la création d’école de magie, celle où enseigne Tyen s’apprête à fermer ses portes. Il se retrouve de nouveau sans foyer, sans rien si ce n’est son désir de redonner un corps à Vella. Jusqu’où est-il prêt à aller pour cela?

Rielle pour sa part a passé ces 5 années exilée loin de chez elle dans une petite ville tranquille à apprendre le métier de tisserand. Mais une guerre civile s’est déclarée. La ville est assiégée depuis un certain temps et ça en est fini de sa petite vie tranquille. C’est alors que l’ange qui lui avait offert cette seconde chance vient lui demander de l’accompagner dans son monde pour y être une de ses artistes. Une offre qu’elle ne peut refuser. Hélas, lorsqu’il la laisse avec une de ses alliés lors d’une escale, celle-ci tente de la tuer et l’abandonne dans un monde désertique pour qu’elle y meure.

La Loi du millénaire, tome 3: La Promesse de l'héritier
Synopsis tome 3 : La Promesse de l’héritier

Cinq autres années se sont écoulées depuis le terrible combat entre les rebelles et les alliés du Raen. Cinq années depuis que ce dernier s’est suicidé en faisant le plus de dégâts possible. Rielle avait alors refusé de mener à terme la procédure pour le ramener à la vie, sauvant ainsi Qall qui avait été destiné à lui servir d’hôte. Depuis, le garçon avait vécu parmi les voyageurs. Au cours de ces cinq années, Baluka et les rebelles, qui se font désormais appeler les restaurateurs, ont tenté d’endiguer le chaos causé par la mort du Raen. Tyen s’est trouvé un nouveau foyer sur un petit monde tranquille, où il n’en reste pas moins un étranger. Quand ce monde et son voisin sont aux portes d’une guerre, Rielle et lui tentent de négocier la paix. Mais tout ne se passe pas comme prévu et comme si c’était insuffisant, Dahli est prêt à tout pour ramener le Raen à la vie.

Mon avis

Premier constat, je ne vais pas trépigner d’impatience jusqu’au mois de mai dans l’attente de la suite. Ça commence mal… Est-ce parce que je n’ai pas aimé? Bien au contraire! Avec la Loi du millénaire, Trudi Canavan tient toutes ses promesses. C’est juste qu’avec ces 5 ans entre chaque tome, chacun est assez entier en lui-même et ne laisse pas cette petite accroche qui titille et qui donne envie de connaître la suite au plus vite. Et ceci mon commentaire négatif… Si on peut l’appeler ainsi.

Non sincèrement, comme à chaque série de cette auteure, j’ai adoré. Sa plume est toujours aussi agréable à lire. Les personnages sont attachants et complexes. Le grand méchant ne l’est pas tant et plus qu’il n’y paraît. Les gentils ne sont peut-être pas toujours si altruistes. Au fil de l’histoire, le savoir, les croyances et les personnages eux-mêmes doivent se remettent en question. L’intrigue se développe avec logique et cohérence et nous entraîne avec elle sans fausse note.

Tout au long de la série, nous basculons entre le point de vue de Tyen et celui de Rielle. C’est un procédé qui peut parfois être dangereux et casser le rythme de l’histoire. Certaines parties pouvant être plus intéressantes que d’autres. Dans La Loi du millénaire de Trudi Canavan ce n’est pas le cas. L’auteure a su bien doser ses passages de l’un à l’autre de sorte de garder l’intérêt et que je n’ai pas décroché un seul moment.

Bref, je pourrais toujours décrire les personnages plus en profondeur ou spoiler les passages du récit, mais je crois qu’il serait plus simple de vous encourager à le découvrir par vous-même. Ça en vaut la peine!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *