Azmel, tome 1 : La Porte du Temps de Laura Wilhelm.

Azmel, tome 1 : La Porte du Temps de Laura Wilhelm

Je l’ai dit et je l’ai fait, j’ai recommencé à travailler. Ce qui signifie plus de temps à mon ordinateur et moins pour lire. Mais bon, ce n’est pas demain la veille qu’on m’arrachera à mon Kindle. Je viens d’ailleurs de terminer Azmel, tome 1 : La Porte du Temps de Laura Wilhelm. Cette lecture était dans le cadre d’un service presse et, avant de vous en parler, je remercie donc son auteure de sa confiance.

Azmel, tome 1 : La Porte du Temps de Laura Wilhelm
Synopsis :

À la mort de ses parents, Léna doit quitter sa vie à Paris et tout ce qu’elle connaît pour aller vivre chez ta tante, avec ses cousines. Une nouvelle ville. Un nouveau lycée. De nouvelles rencontres. Dont ce garçon étrange que l’on dit asocial, mais dont elle ressent les battements de son cœur à l’intérieur de sa poitrine dès qu’il est proche d’elle. Qui est-il? Et pourquoi est-elle autant attirée par lui? Des questions parmi tant d’autres. Surtout après que dans un élan de colère elle ait déplacé un objet par la pensée. En découvrant sa vraie nature, elle apprend également celle de Rick, et l’impossibilité de leur amour interdit. Quand tout oppose deux familles. Quand un sortilège les empêche de se toucher. L’amour peut-il être plus fort que tout?

Mon avis :

L’histoire commence avec l’entrée au lycée de Léna, après les funérailles de ses parents. Très vite, elle y croise les trois garçons surnommés les frères noirs. L’un des membres de la fratrie, Rick, est considéré comme silencieux et déprimant. Mais lorsqu’il fixe son regard sur elle pour la première fois, il semble étrangement avoir envie de la tuer. Tiens, tiens… On dirait la rencontre de Bella et Edward dans Twilight… Peu après, dans un élan de colère, Léna déplace un objet par la pensée. Ses deux cousines la conduisent alors au grenier pour lui montrer leur Livre des Sorts et lui apprendre qu’elles sont comme elle, qu’elles ont aussi des pouvoirs. Bon… là, nous venons tomber sur les sœurs Halliwell. Coïncidences? Illusions? Je me fais des idées? Laissons une chance au récit et continuons à lire!

Hélas, la suite confirme ce que je viens de dire et résume assez bien Azmel, tome 1 : La Porte du Temps de Laura Wilhelm. C’est dommage, le résumé semblait prometteur et attirant. Au final, j’ai eu l’impression de me retrouver devant un patchwork d’idées prises à droite et à gauche dans des livres et films connus cousu sur une trame de Twilight. C’était au point que lorsque nous faisons la connaissance de Frank, je me suis dit : ah tiens, voilà le « loup-garou ». Il y avait pourtant de l’originalité, de la créativité, un réel désir de réinventer quelque chose de déjà vu, mais cela a été noyé sous les clichés.

Je ne suis pas tendre, je le reconnais et vous le concède. Par contre, il serait peut-être bon de préciser, qu’en l’occurrence, mon âge joue contre moi. Mon adolescence est loin derrière moi. Ce livre s’adresserait peut-être davantage à un public plus jeune. Si je me mets dans la peau de quelqu’un qui serait plus à même de s’identifier aux personnages, qui pourraient s’amuser de reconnaître des références à des choses qu’il connaît et qu’il aime, alors le ressenti pourrait être vraiment très différent. Là je me suis laissée arrêter par la plume agréable à lire, mais pas totalement aboutie. À 15 ans, peut-être me serais-je seulement laissée emporter par la magie de cet amour interdit en riant d’arriver à relever autant de références. Peut-être aussi aurais-je été prise par toutes ses petites intrigues et aurais-je adoré. Comme quoi, encore une fois, une critique littéraire est quelque chose de très suggestif.

En résumé, j’ai malheureusement trouvé ce livre moyen. Cela dit, il faut le dire, le préciser et le répéter, je ne crois pas que je fais partie du public ciblé. Une adolescente adepte de romance l’aurait probablement adoré. C’est donc maintenant à vous de le découvrir et de vous faire votre propre opinion!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *