Lola et le gang des cambrioleurs de Véronique Raguet-Henry

Lola et le gang des cambrioleurs de Véronique Raguet-Henry

Je l’ai déjà dit, et je radote un peu, un service presse c’est l’occasion idéale pour sortir de sa zone de confort. Au pire, il faut savoir remettre le livre dans son contexte et faire preuve d’objectivité. Lola et le gang des cambrioleurs de Véronique Raguet-Henry n’est définitivement pas pour moi. Pourquoi? C’est un roman pour enfant! Était-ce une raison pour refuser de le lire? Absolument pas! En remerciant la maison d’édition Chérubin Éditions de sa confiance, je vous en parle!

Lola et le gang des cambrioleurs de Véronique Raguet-Henry
Synopsis

Cette année pour les vacances, Lola, âgée de 9 ans, ses parents et son petit frère se rendent dans un camping au bord de la mer. Sur la plage, elle rencontre Justine, une fillette de son âge, avec qui elle s’entend tout de suite à merveille.

Le voisin de Justine sur le camping est un mystérieux motard. Intriguées, les deux fillettes décident de jouer au détective et d’enquêter pour en découvrir plus sur lui. Et s’il était lié avec le cambriolage de la bijouterie?

Avis

Commençons par enfoncer une porte ouverte. J’ai passé l’âge depuis longtemps des romans pour enfant. Je n’étais pas le public cible. Cela étant, j’en ai tenu compte durant ma lecture et il en ressort que Lola et le gang des cambrioleurs de Véronique Raguet-Henry est une très bonne surprise. C’est une histoire amusante et rafraîchissante. D’accord, utiliser le terme rafraîchissant pour décrire un livre est plutôt bizarre, mais c’est pourtant ce qu’il m’a inspiré.

Comme le titre le laisse entendre, le récit tourne autour de Lola, bien que Justine lui partage la vedette. Ce sont deux fillettes tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Elles ne veulent que passer de bonnes vacances, s’amuser et satisfaire leur curiosité. Leur enquête, même si elles la prennent très au sérieux, n’est rien de plus qu’un jeu. Elles ne s’attendaient certainement pas à ce qu’elle finisse par les entraîner dans une telle aventure. Et c’est là que je dois distancier mon point de vue d’adulte de celui d’un enfant.

Si ce roman s’était adressé à des adultes, j’aurais dit que certains rebondissements étaient trop faciles voire peu crédibles. Par contre, ces failles, qui n’en sont pas vraiment, ne seront pas vues pas un enfant. Lui y verra des personnages auxquels il peut s’identifier, qui lui inspireront du courage et de l’intrépidité, qui le feront rêver d’être à leur place. Et c’est là tout ce qu’on attend d’un roman pour enfant, qu’il le divertisse en captivant son imagination. En cela, Lola et le gang des cambrioleurs de Véronique Raguet-Henry est une réussite.

C’est bien écrit, prenant, avec une petite pointe d’humour. On voit que l’auteure s’adresse aux enfants avec considération et non en les prenant pour des idiots. C’est quelque chose que j’apprécie, que l’on tente de redresser la barre plutôt que de l’abaisser.

Exceptionnellement, je me dois de mentionner également l’illustratrice, Charlotte Meynckens. Ce n’est pas un livre illustré, mais il est agrémenté de quelques images qui ponctuent très bien la lecture. Elles sont amusantes et plaisantes à regarder.

En résumé, si vous avez un enfant d’une dizaine d’années dans votre entourage, n’hésitez pas à lui offrir Lola et le gang des cambrioleurs de Véronique Raguet-Henry. Plus qu’un livre, c’est le goût de la lecture que vous pourriez très bien lui donner en cadeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *