Lola et le mystère du château de Véronique Raguet-Henry

Lola et le mystère du château de Véronique Raguet-Henry

Avec un retard qui ne me ressemble pas, j’ai terminé le livre il y a déjà plusieurs jours, je me replonge dans la littérature enfantine avec la suite de Lola et le gang des cambrioleurs, soit Lola et le mystère du château de Véronique Raguet-Henry, le 2e volet de la trilogie. Et c’est en remerciant une fois de plus Chérubin Éditions de leur confiance que je vous en parle!

Lola et le mystère du château de Véronique Raguet-Henry
Synopsis

Les vacances sont terminées. Il est temps de retourner à l’école. Dans l’un de ses cours, la maîtresse de Lola leur demande de faire des recherches sur l’évolution de leur village. Avec ses amis, elle choisit de l’étudier durant sa période au Moyen Âge. À cette époque, ce qui tient lieu désormais de médiathèque était un château fort. Et si ce château avait détenu un secret oublié qui n’avait pas été redécouvert depuis?

Mon avis

La fin des vacances indique un retour à la routine. En soi, ce dernier terme à lui seul ne suggère pas quelque chose de très palpitant. Cela étant, puisque nous ne savions rien de la vie quotidienne de Lola, de ses amis, etc… Il y avait à faire. Pourtant, le début du livre Lola et le mystère du château de Véronique Raguet-Henry, ce retour à la vie « normale », m’a laissée un peu mitigée. La raison en est simple et tient en seul mot : description.

On ouvre un livre, on se plonge dans une histoire, pour bien planter le décor et visualiser les personnages, il faut des descriptions. On est d’accord, c’est essentiel, pour ne pas dire que c’est la base. Toutefois, il faut que ça apporte quelque chose au récit, sinon, ce ne sont que des longueurs inutiles. Dans le cas présent, la visite guidée de Chevimont n’avait pas grand intérêt, et on commence avec elle. Le problème c’est qu’elle tient sur moins de 2 pages, mais qu’elle a réussi à me laisser un sentiment tenace de description excessive, même pour un enfant. Une image aurait été plus efficace ou aurait pu venir en complément pour apporter un petit côté ludique. Mais non…

Heureusement, très vite, Justine vient à la rescousse et de nouveau la magie opère. C’est un plaisir de voir Lola et Justine former une petite bande avec Vicky et Antoine pour découvrir le mystère du château. Il ne faut pas croire que parce que mon entrée en matière était un peu moins positive que Lola et le mystère du château de Véronique Raguet-Henry est mauvais, loin de là. Pour être honnête, il est vrai que je l’ai trouvé un peu en dessous du premier tome, un peu sans plus.

Tous les ingrédients qui m’avaient fait apprécier le premier tome sont de nouveau là. L’intrigue est légère et pleine de rebondissement, avec cette pointe d’humour. Les personnages sont crédibles et attachants, avec leurs forces et leurs faiblesses. L’auteure a toujours cette plume simple et agréable à lire qui laisse à penser qu’elle a l’habitude de travailler avec des enfants et de les valoriser. Un point que j’apprécie toujours autant.

En bref, je suis une adulte, avec mes goûts de surcroît, et quoique je fasse, même en tentant de me mettre du point de vue d’un enfant, je continue à regarder avec mes yeux d’adulte. Autrement dit, ce que j’ai dit de bon demeure et les points un peu moins bon pourraient très bien plaire à votre enfant! Lola et le mystère du château de Véronique Raguet-Henry est une très bonne suite amusante et divertissante qui donne envie de savoir comment l’histoire va se terminer.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *