La trilogie: Le pouvoir des Lys

Le tortionnaire d’accrocs aux livres, j’ai nommé Bragelonne, sort demain de nouvelles intégrales potentiellement intéressantes, et pour un temps limité. Afin d’épargner mon pauvre petit budget vulnérable et malmené, je les attends avant de faire d’autres achats. Donc, comme mentionné à la fin de mon article sur Les portes du secret, j’ai continué avec la relecture d’une autre série de la même auteure, soit Le pouvoir des Lys, écrit par Maria V. Snyder. Je vous en parle! Continuer la lecture de « La trilogie: Le pouvoir des Lys &rquo;

La série: Les portes du secret

Comment gérez-vous l’achat de vos livres? Pour ma part, j’ai un budget mensuel auquel s’ajoutent des cadeaux. Y a-t-il meilleure manière de dépenser de l’argent reçu en cadeaux qu’en achetant des livres! Cela dit, ni l’un ni l’autre ne sont extensibles à l’infini. Au contraire, je calcule tout au cent près. Un peu maniaque? Naaaannn! Raisonnable! Beaucoup mieux. Bref, je venais de me procurer les deux livres de la série Emergency quand j’ai appris que la #GrosseOP arrivait. J’ai tout de suite mis le pied sur le frein et je lui ai réservé ce qu’il me restait de mon budget. Évidemment, ne pas acheter de nouveaux livres ne signifiait aucunement ne plus lire. Il ne faut pas exagérer! Donc, j’ai décidé de relire une série déjà en ma possession, Les portes du secret de Maria V. Snyder et je vous en parle! Continuer la lecture de « La série: Les portes du secret &rquo;

Emergency, les deux premiers tomes

Cette fois-ci, je me suis offert un plaisir, dilemme, dont j’avais été privé depuis plusieurs mois. Je me suis plongée dans mon dossier d’extraits sélectionnés pour choisir ma prochaine lecture. Autant le savourer, je ne sais pas encore quand cela se reproduira! Eh oui, alors que je viens tout juste de vider ma pile de livres à lire, voilà que Bragelonne, Milady et Castelmore ne trouvent rien de mieux à faire que de lancer une nouvelle #GrosseOp! Misère… Bref, elle est présentement en cours et donc, je ne connais pas encore les souffrances que mon Kindle en retira… Sachant que ma résistance à des livres intéressants offerts à 1,99$ est inexistante. Je verrai bien… En attendant, je viens de terminer les deux premiers tomes de la série Emergency écrit par Cassie Alexander et je vous en parle! Continuer la lecture de « Emergency, les deux premiers tomes &rquo;

Les Chroniques et Les Légendes des Ravens

Incroyable, mais vrai, après près d’un an, j’ai enfin réussi à terminer ce que j’avais acheté lors de la #GrosseOp. Comme quoi, j’avais fait fort… Et qu’avoir un tas de premiers tome de saga, quand on tient à lire ladite série au complet, ça prend un certain temps. Enfin, les Ravens de James Barclay étaient la dernière série sur ma pile à lire… ou les deux dernières… Dans la version originale, il y en avait deux, les chroniques et les légendes. En version française, Bragelonne l’avait d’abord publié ainsi. Dans la version numérique que je me suis procurée, bien que Bragelonne soit toujours mentionné comme l’éditeur, c’est le logo de Mylady qui apparaît sur la couverture et, en apparence, c’est présenté comme une seule saga de 7 tomes. Compliqué? Pas vraiment… La seule question était de savoir comment je présenterais ma critique, en un ou deux articles? Finalement, puisque j’ai autre à faire, comme par exemple écrire le tome 2 du cœur de l’Oealys, j’ai décidé de vous en parler en une seule fois. Donc, voyons de quoi parlent les chroniques et les légendes des Ravens par James Barclay! Continuer la lecture de « Les Chroniques et Les Légendes des Ravens &rquo;

Un extrait du chapitre 17 du tome 2 du cœur de l’Oealys

Je ne sais pas pourquoi… Je m’étais mis en tête que le tome 2 du cœur de l’Oealys, la nouvelle reine, devait avoir 29 chapitres. En fait, selon le plan… Il n’y en a que 25! Puisque je viens de terminer le 17e, je commence enfin à voir la lumière au bout du tunnel. C’est très encourageant. Cela veut aussi dire que, même si je vais continuer jusqu’à la fin à vous donner des nouvelles de la progression de la rédaction, je cesserai bientôt de publier des extraits. Je ne vais tout de même pas vous dévoiler la fin du livre! Si?

Bref, je passe au suivant et, pour l’instant, je vous offre un autre petit extrait pour fêter ça!

 

Extrait de la nouvelle reine, chapitre 17:

Harassés par cette allure soutenue, la vision de la forêt par-delà Grimstone nous fut un régal. L’atteindre, y accéder, humer ses parfums, ouïr le chant des oiseaux et le jeu du vent dans les branches, me permit de respirer à nouveau. J’étais de retour chez moi. Enfin. Ma tête s’emplit de voix familière. Une mélodie réconfortante, d’où jaillit une fausse note, une broutille. C’eut été anodin, elle n’aurait pas retenu mon attention, si elle ne s’était répétée. Un bref aperçu des alentours du Sanctuaire, via les yeux d’un tiers, apporta un point d’orgue. Mes épaules s’affaissèrent légèrement. Je soupirai. Les doigts de Paul effleurèrent ma joue.

– Des ennuis? Continuer la lecture de « Un extrait du chapitre 17 du tome 2 du cœur de l’Oealys &rquo;

Un extrait du chapitre 16 du tome 2 du cœur de l’Oealys

Ces derniers temps, j’avais perdu mes mots. Je suis restée trop souvent devant mon écran à m’arracher les cheveux de la tête en cherchant le mot que j’avais sur le bout de la langue… ou des doigts. J’ai perdu beaucoup de temps comme ça. Le problème, c’est que l’écriture n’avançait pas. C’était décourageant. Donc, je manquais de motivation chaque jour pour venir m’installer à mon ordinateur. Ça ne m’aidait pas à être productive et… Ben… Vous voyez le cercle vicieux.

Je crois avoir retrouvé ces petits fuyards. Espérons que ce soit vrai et que ça se maintienne. En attendant… Un petit extrait du chapitre 16 de la nouvelle reine!

 

Extrait de la nouvelle reine, chapitre 16:

C’était une erreur. C’était nécessaire. Je fonçai droit devant moi. Je dévorai la distance me séparant de la cité et m’engouffrai, d’un trot soutenu, dans l’une de ses principales artères. Je faisais fi de la discrétion et de la circonspection. Je les jetais aux orties. À quoi bon m’en soucier, d’ici peu ma venue serait fort remarquée. Sur mon chemin, se dressèrent des imprudents, des impudents et des inconscients. Je les écartai. Ils ne me ralentiraient pas. Ils ne m’arrêteraient pas. Continuer la lecture de « Un extrait du chapitre 16 du tome 2 du cœur de l’Oealys &rquo;

La trilogie: Les Elfes

Mon intérêt pour les intégrales n’est plus un secret. Alors, bien sûr, quand j’en vois de nouvelles, je jette un œil, on ne sait jamais. En lisant le résumé de « Les Elfes » de James Barclay, je vois ceci vers la fin : « Auum qui rejoindra un jour la bande des Ravens… » Une minute… Les Ravens… Ce n’est pas la série de livres suivante sur ma pile à lire? Ah oui, tiens! Bon d’accord… Regardons d’abord de quoi parle les Elfes. Comme vous l’aurez compris, je viens de finir de lire la trilogie et je vous en parle. Continuer la lecture de « La trilogie: Les Elfes &rquo;

La série: L’Âge du feu

J’ai été un peu occupée ces derniers temps. Mon anniversaire, des achats à faire, etc… Rien d’important, des broutilles, mais qui prennent du temps et ce temps… Ben c’est en partie sur ma lecture que je l’ai pris. Ceci explique donc les délais depuis la dernière chronique. Cela dit, je viens de terminer L’Âge du feu de E.E. Knight et je vous en parle! Continuer la lecture de « La série: L’Âge du feu &rquo;

La trilogie: Terre de héros

On n’échappe pas à l’invasion de Bragelonne! Enfin moi… Ou plutôt si, je finirai bien par m’en sortir. Viendra le jour où malgré, ou à cause, de leur promotion, j’aurai épuisé leur catalogue et devrai le faire le tri dans leur nouveauté. Ce sera plus léger. En attendant, alors qu’il me reste deux séries provenant de la dernière GrosseOP à compléter, voilà qu’ils sortent quelques intégrales. Je vais pour les découvrir, l’une m’intrigue… Euh… J’ai intérêt à me dépêcher de l’acheter avant qu’elle disparaisse! Et voilà comme je me suis retrouvée à lire Terre de héros et de Richard Morgan. Je vous en parle. Continuer la lecture de « La trilogie: Terre de héros &rquo;

Un extrait du chapitre 15 de La nouvelle reine

Il y a des jours où je me dis que je devrais être moins perfectionniste ou maniaque. Si j’arrêtais de bloquer durant des heures sur un mot parce que je ne trouve pas exactement celui que je cherche ou qu’il a été utilisé 2 lignes plus haut et qu’il me faut donc absolument en trouver un autre. Si je ne faisais pas de même pour une phrase parce que sa tournure ne me convient pas. Si je ne passais pas une semaine sur un paragraphe, à m’arracher les cheveux, parce qu’il ne fonctionne pas comme je le voudrais, qu’il ne fait pas efficacement, à mon goût, la transition entre 2 éléments du récit. Il n’y a pas à dire, l’écriture du tome 2 du cœur de l’Oealys avancerait beaucoup plus vite. D’un autre côté… Ça ne me ressemblerait plus.

Bref, le chapitre 15 s’est avéré long et plus pénible à rédiger que prévu. En plus, j’ai osé tomber malade et permettre à ma vie sociale de bouleverser mes horaires! Non, mais quelle honte! Il n’empêche, il est enfin terminé! Au suivant!

En attendant, un petit extrait, ça vous dit?

 

Extrait

Je m’étais fait des illusions. Au fond de moi, envers et contre tout, j’avais conservé une petite étincelle de cette jeune paysanne endossant un rôle, pour lequel elle n’était pas faite, par nécessité. Elle m’était précieuse. Je m’étais imaginée, de retour ici, l’attiser, me retrouver et recouvrer un semblant de vie normale, avant de repartir sur les routes. Elle m’avait été arrachée, soufflée, sur mon seuil. Elle n’avait plus sa place. Déléguer ne me libérait pas de mes obligations, de ce que je devais être. La plupart de ceux ayant voyagé en ma compagnie ne me connaissaient pas autrement. Quant aux autres, restés au Sanctuaire, de longues semaines sans moi avaient été propices à la réflexion. En ma présence, c’était un endroit ouvert, magique et enchanteur. Lorsque je n’étais pas là, il n’était pas moins merveilleux, mais il regorgeait de pièges. Des pièces où ils n’avaient pas accès, des lieux où ils n’osaient aller de crainte d’y être enfermé. Tant de choses dont ils ignoraient tout. Sous la beauté, ils ressentaient du danger. Au cœur de ce paradoxe, entre sécurité et menace, ils avaient reconsidéré ce que je leur apportais, leur allégeance et leur avenir. Les cérémonies de Clémence avaient été un bon exemple du résultat. Ç’en était fini de la familiarité compensée par un vouvoiement solennel, et encore, pas toujours. J’étais leur souveraine, rien de plus, rien de moins. Cela me faisait horreur… et je devais l’accepter avec le sourire. Ma plus grande victoire fut de réussir à m’éclipser à la première occasion. Je me réfugiai dans mes appartements avec Paul et Amélia, où je déposai la couronne pour la soirée.

La rumeur de mon retour s’était répandue en ville tel un incendie dans un champ d’herbes sèches. Continuer la lecture de « Un extrait du chapitre 15 de La nouvelle reine &rquo;