Les Chroniques et Les Légendes des Ravens

Les Ravens de James Barclay

Incroyable, mais vrai, après près d’un an, j’ai enfin réussi à terminer ce que j’avais acheté lors de la #GrosseOp. Comme quoi, j’avais fait fort… Et qu’avoir un tas de premiers tome de saga, quand on tient à lire ladite série au complet, ça prend un certain temps. Enfin, les Ravens de James Barclay étaient la dernière série sur ma pile à lire… ou les deux dernières… Dans la version originale, il y en avait deux, les chroniques et les légendes. En version française, Bragelonne l’avait d’abord publié ainsi. Dans la version numérique que je me suis procurée, bien que Bragelonne soit toujours mentionné comme l’éditeur, c’est le logo de Mylady qui apparaît sur la couverture et, en apparence, c’est présenté comme une seule saga de 7 tomes. Compliqué? Pas vraiment… La seule question était de savoir comment je présenterais ma critique, en un ou deux articles? Finalement, puisque j’ai autre à faire, comme par exemple écrire le tome 2 du cœur de l’Oealys, j’ai décidé de vous en parler en une seule fois. Donc, voyons de quoi parlent les chroniques et les légendes des Ravens par James Barclay!

Les Chroniques des Ravens, tome 1: AubeMort

Synopsis tome 1 : AubeMort

Durant une dizaine d’années, les Ravens, un groupe de mercenaires, se sont fait une solide réputation. Contrairement à d’autres, ils n’ont jamais failli à leur code d’honneur et ils n’ont jamais été vaincus. Pourtant, les années passent et se font sentir. Après une bataille où ils perdent l’un de leurs membres, ils envisagent de remettre l’épée au fourreau et de prendre leur retraite. Ça devra attendre. Un mage tient à tout prix à les engager, eux et personne d’autre, pour l’escorter. Un mage qui ne leur dit pas tout, dont les secrets pourraient causer leur mort ou sauver tout le monde. Le mage formé à utiliser AubeMort.

Les Chroniques des Ravens, tome 2: NoirZénith

Synopsis tome 2 : NoirZénith

AubeMort a été lancé avec succès. Les Seigneurs Sorcyers ont été vaincus. La menace pesant sur Balaia a été supprimée… Remplacée par une autre, pire encore. Le sort a créé une déchirure entre les dimensions, un passage vers celle des dragons. Les lignées de ces êtres mythiques sont guerre les unes contre les autres. Chacune de ces couvées a besoin d’une dimension alliée pour survivre. Les Kaan sont jumelés à celle de Balaia. Si Balaia tombe, les Kaan seront exterminés. Voilà pourquoi leurs ennemis veulent traverser. Voilà pourquoi ils se battent pour la défendre. Mais la déchirure ne cesse de grandir et si les Ravens ne parviennent pas à la refermer, ce sera la fin de leur dimension et d’une couvée de dragons.

Les Chroniques des Ravens, tome 3: OmbreMage

Synopsis tome 3 : OmbreMage

Denser et Erienne ont mis au monde une petite fille très particulière, Lyanna. Croyant faire ce qu’il y avait de mieux pour elle, Erienne l’avait amené dans son collège de Dordover. Ce n’était peut-être pas une bonne idée. Lyanna ne va pas bien. Elle fait de terribles cauchemars, elle souffre et le danger rôde autour d’elle. La petite fille est porteuse d’une antique magie. Une magie qu’elle ne peut contrôler et qui dévaste le pays à force de catastrophe naturelle. Pour sauver son enfant, Erienne s’enfuit avec elle en quête de secours. Lorsqu’il l’apprend, Denser part à leur recherche avec l’aide des Ravens pour les protéger. Car la menace est réelle et les collèges de magie sont prêts à se faire la guerre pour contrôler ou tuer cette petite fille.

Les Légendes des Ravens, tome 1: SylveLarme

Synopsis tome 4 : SylveLarme

Le collège de Julatsa a beaucoup souffert lors de l’invasion Ouestienne. Pour le faire renaître, Ilkar a besoin d’aide. Beaucoup de mages de ce collège sont des elfes et, après leur formation, sont retournés sur Calaius. Ilkar demande aux Ravens de l’accompagner là-bas pour y chercher des volontaires. Cependant, à leur arrivée, ils découvrent un problème autrement plus prioritaire. Des hommes venant de Xetesk ont violé le temple d’Yniss dans la forêt et brisé sa statue. L’équilibre a été rompu. Les elfes sont frappés par un mal mystérieux et meurent par millier. Il faut stopper la SylveLarme a tout prix.

Les Légendes des Ravens, tome 2: CendreCoeur

Synopsis tome 5 : CendreCoeur

Lors de l’invasion Ouestienne, le cœur de Julatsa avait été enterré pour le protégé. Ce qui avait été efficace un temps, le condamne aujourd’hui. Le cœur de Julatsa, la source de magie du collège, se meurt. Il faut se dépêcher de le réanimer, alors qu’il n’y a pas assez de mages pour le faire et qu’une guerre entre les collèges fait rage. Xetesk veut profiter de la faiblesse de l’un des leurs pour détruire l’équilibre de la magie et prendre le pouvoir.

Les Légendes des Ravens, tome 3: OrageDémon

Synopsis tome 6 : OrageDémon

Une guerre entre les collèges, pour les Ouestiens, est une occasion à saisir. Xetesk est affaibli. Une partie de ses forces est à Julatsa où elle a été défaite lorsque le cœur a été réanimé. C’est le moment idéal pour attaquer. Dystran, qui avait cru la victoire à portée de main, se retrouve face à une bande de sauvages! Pour les combattre, il fait appel à leur magie dimensionnelle. Malheureusement, il ne sait pas avec quoi il joue. Le sort tourne mal et créé une déchirure par laquelle s’infiltre une invasion de démons.

Les Légendes des Ravens, tome 4: ÂmeRaven

Synopsis tome 7 : ÂmeRaven

Dix ans se sont écoulés. Denser est désormais à la tête du collège de Xetesk. Sol, le Guerrier Inconnu, premier roi de Balaia et propriétaire d’une auberge pleure toujours les Ravens disparu. Depuis les cinq dernières années, c’est pire encore. Il ne cesse de faire des cauchemars un peu trop réalistes. Puis un jour, un homme frappe à sa porte. Un étranger qui prétend être Hirad. Chasser de leur repos éternel, les morts sont de retour pour prévenir les vivants. Une nouvelle invasion se prépare et cette fois, la bataille est perdue d’avance. Pourtant, si les Ravens sont de retour au combat, c’est qu’il doit y avoir une solution.

 

Ma première impression des Chroniques des Ravens par James Barclay fut un effet Star Wars. Mékécékaraconte?! Non, non, je n’ai pas perdu la tête! Si vous êtes comme moi et que vous aimez bien lire ou voir les choses en ordre chronologique, en visionnant la série Star Wars, on prend une claque en passant de l’épisode 3 à l’épisode 4. Avouons-le, ce dernier a quand même vieilli! Si vous avez lu ma dernière critique, vous le savez, avant de lire les Ravens, j’ai lu les elfes. Une série qui est, en quelque sorte, leur préquelle. Elle a surtout été écrite beaucoup plus tard! C’est à peine si je reconnaissais le style de l’auteur. Bref, après les elfes, les Ravens prenaient un coup de vieux. Bah… ça devrait passer au fil des tomes, non? En effet, sauf qu’il y a un autre problème. Une préquelle, c’est un complément et une promesse. Elle dévoile des secrets derrière les mensonges, nous offre une autre vision des événements à venir, elle nous allèche sur ce qui s’en vient, si on ne l’a pas déjà lu. En aucun cas elle n’est censée être une manière de réécrire l’histoire! C’est pourtant le cas ici, et c’est dommage. Sur un site, j’ai lu une critique concernant un des tomes des Ravens. Son auteur, très enthousiaste, disait en l’essence : « Enfin une série pleine d’action qui ne s’encombre pas de contexte inutile! » Moi, je le dirais autrement. C’est creux. Des combats, des combats, des combats, on se rend à un combat et on combat! Tout ce qui est autour est superficiel. Erienne perd ses fils et son mari. Elle accepte d’aider les Ravens à condition que Denser lui fasse un autre enfant. Un marché plutôt sordide à mon avis. Puis, bam! C’est le grand amour et ils ont toujours eu l’intention de mettre au monde un enfant porteur du pouvoir de l’Unique. Euh… quoi? J’ai manqué un ou une dizaine de chapitres là? Feuillette les chapitres de combats… Nan, il n’y a rien d’autre et si ça ne te convient pas, TGCM (ta gueule, c’est magique) Vous l’aurez compris, il y a des failles de cohérences et de logiques dans l’histoire. C’est une chose et je les aurais remarquées. Mais il fallait en plus que la préquelle, en tentant d’en corriger certaines, les mette en évidence! Ce n’était pas vraiment nécessaire. En conclusion, si vous aimez l’action et la bataille, cette série est peut-être pour vous. Pour ma part, même si je n’ai rien contre, bien au contraire, quand il n’y a presque que cela, je finis par m’ennuyer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *