La série Kate Daniels d’Ilona Andrews (Les 7 premiers tomes)

Kate Daniels d’Ilona Andrews

Comment savoir si l’une de mes critiques porte sur un service presse ou sur l’un de mes achats. Un indice infaillible, lorsque je parle d’une série en entier, on sait tout de suite à quoi s’en tenir! Une fois encore, je n’ai pas su résister au mélodieux chant de sirènes d’un intégral. Je suis incorrigible. Quoique, pour le coup, le terme intégral soit peut-être un peu trop fort. Il s’agirait plutôt d’une compilation des 7 livres déjà parut en français de la série Kate Daniels d’Ilona Andrews. Ou devrais-je dire Ilona et Andrews? Car oui, il ne s’agit pas d’une auteure, mais bien d’un couple d’auteurs. Enfin, comme je le savais lors de mon achat que je n’avais pas la série en entier, je ne vais pas me plaindre et plutôt vous en parler!

Kate Daniels, tome 1: Morsure Magique
Synopsis tome 1 : Morsure Magique

Selon la théorie la plus répandue, il est dit qu’à une époque très lointaine, la technologie et la magie cohabitaient, en équilibre, dans le monde. Puis l’humanité fonda une civilisation basée sur la magie. Ils l’exploitèrent à tel point qu’il y eut un déséquilibre et tout s’effondra. Ce fut le premier Glissement. La technologie prit d’assaut le monde, détruisant tout ce qui était magique. Les hommes, n’ayant pas appris de leurs erreurs, agirent comme précédemment, mais avec la technologie cette fois. Cet abus provoqua un second Glissement. Aujourd’hui, le monde est dans le chaos. La magie revient par vague, réveillant des créatures et monstres de légendes. C’est dans cet Atlanta post-Glissement que vit Kate Daniels. Réfractaire à toute forme d’autorité, elle y travaille comme mercenaire. Mais, lorsque son tuteur est assassiné, elle doit faire affaire avec l’Ordre, un organisme qu’elle avait refusé de rejoindre, après avoir pourtant obtenu d’excellent résultat à leur académie. Tout n’est pas si simple. Les nécromanciens du Peuple et les métamorphes de la Meute sont impliqués. Kate doit se dépêcher de résoudre l’enquête si elle veut obtenir justice et éviter qu’une confrontation entre les deux clans se termine en bain de sang.

Kate Daniels, tome 2: Brûlure Magique
Synopsis tome 2 : Brûlure Magique

Suite à sa dernière affaire, Kate travaille désormais pour l’Ordre, en tant qu’agent de liaison entre eux et la Guilde des mercenaires. Autant dire qu’elle a un pied dans chacun. Elle était à son bureau de l’Ordre lorsqu’un représentant de la Meute vient lui déposer une requête à traiter avec discrétion. Ils se sont fait voler leurs cartes. Des documents si précis qu’ils sont enviés. C’est plutôt embarrassant. Et ça dissimule quelque chose de pire. Des sorcières débutantes ont réveillé un pouvoir divin qui veut détruire l’humanité! Et comme si ça ne suffisait pas, Atlanta doit subir des éruptions de magie, des vagues très, très puissantes.

Kate Daniels, tome 3: Attaque Magique
Synopsis tome 3 : Attaque Magique

Saiman est parfois très utile, c’est un génie dans son domaine. Mais, il peut être aussi particulièrement insupportable. Enfin, pour le coup, Kate était bien contente qu’il l’appelle plutôt que de causer du tort à Derek. Même si, en contrepartie, elle est obligée de l’accompagner aux Jeux de Minuit, un tournoi illégal. Ceci dit, il n’avait peut-être pas tort de se méfier. Et quand ceux qu’il soupçonnait massacrent Derek et le laissent pour mort, elle n’est pas près de lâcher l’affaire. Elle découvrira qui ils sont, ce qu’ils veulent et surtout comme les arrêter, même si pour ça elle doit se battre dans une arène.

Kate Daniels, tome 4: Blessure Magique
Synopsis tome 4 : Blessure Magique

Après une très longue journée, aller enquêter pour une bagarre dans un bar à la frontière des territoires du Peuple et de la Meute ne tentait vraiment pas Kate. Trop fréquenter les nécromanciens du Peuple, c’est risquer d’attirer l’attention de son père et après que Curran lui ait posé un lapin, elle n’a pas envie de le voir et si l’affaire implique la Meute, ça risque d’arriver. Elle y va tout de même. Un autre dossier qui n’est pas si simple. Quelle est la véritable origine de la bagarre? Pourquoi tout le monde avait-il eu si peur? Pourquoi les métamorphes s’étaient enfuis et les femmes avaient-elles été immunisées? Qui était ce mystérieux personnage qui a tout déclenché? Et enfin, comment se faisait-il que le porteur de la Mary, une virulente maladie magique, était un métamorphe?! Ils ne tombent jamais malades! Beaucoup de questions, mais le pire, c’est que ce n’est pas terminé. Quand un autre lieu est attaqué, il devient urgent de résoudre cette affaire.

Kate Daniels, tome 5: Meurtre Magique
Synopsis tome 5 : Meurtre Magique

Après avoir dû choisir entre se porter au secours de ses amis métamorphes et obéir, Kate a quitté l’Ordre. Le Chevalier-Protecteur ne l’a pas très bien pris et se venge en salissant son nom. Ce n’est pas l’idéal quand on veut démarrer sa propre entreprise. Voilà pourquoi elle n’hésite pas à sauter sur la première affaire lucrative qui lui est offerte. Évidemment, quand on lui laisse entendre que si elle a été choisie c’est parce que si elle échoue tous ceux qu’elles aiment à Atlanta risque d’en mourir, elle ne risque pas de l’oublier et elle est très motivée à retrouver cet homme qui a été enlevé et l’appareil mystérieux qu’il a inventé.

Kate Daniels, tome 6: Montée Magique
Synopsis tome 6 : Montée Magique

La naissance et l’adolescence sont deux périodes très difficiles pour les métamorphes. À ces deux occasions, ils courent le risquent d’être incapable de contrôler leur transformation et de devenir wolf. Il faut alors les abattre. Quand on songe que leur taux de natalité est déjà faible, ce fait est d’autant plus cruel. Il existe un remède pour aider les enfants. Mais, il n’est disponible qu’en Europe. Il est très difficile d’en obtenir aux États-Unis. Alors, quand Curran se voit offrir de la Panacée en paiement d’un contrat d’arbitrage et de protection, il n’hésite pas une seconde. Même s’il sait que Kate, lui et ceux qui les accompagneront vont tomber dans un piège.

Kate Daniels, tome 7: Rupture Magique
Synopsis tome 7 : Rupture Magique

Fiancée à Curran, Kate joue son rôle de Consort en plus de travailler pour son entreprise d’investigation. Débordée, tout ce qu’elle souhaite c’est de passer un peu de temps seul avec son amoureux. Ce n’est pas pour tout de suite. Alors qu’il est absent et qu’elle doit le représenter à un Conclave, Hugh, l’un des bras droits de son père, arrive avec le cadavre d’un nécromancien tué par un métamorphe. Elle a 24h pour trouver et livrer le coupable si elle veut éviter une guerre. Mais la vérité derrière tout ça est que sa plus grande crainte se concrétise. Roland arrive et il veut réclamer Atlanta.

Mon avis

Il y a une chose dont je manque cruellement ces temps-ci, c’est de sommeil. Et la faute en revient à la série Kate Daniels d’Ilona Andrews. Avec ces deux phrases, je crois déjà avoir résumé assez bien ce que je pensais de cette série!

Cynique, cinglante, drôle et attachante, Kate est un personnage qui en a vu de toutes les couleurs. Son père adoptif l’a élevée et éduquée pour en faire une arme, une psychopathe dépourvue de sentiment, seule et sans lien affectif, destinée à réaliser sa vengeance. Dans un sens, il a réussi. C’est une tueuse impitoyable. Mais derrière tout cela, les auteurs nous laissent percevoir celle qu’elle aurait pu être si elle avait reçu une autre éducation. Son grand cœur, sa générosité, son besoin de protégé ceux qui lui sont chers. C’est une héroïne complexe qui arrive toujours à nous surprendre.

Sa relation avec Curran prend du temps à se mettre en place. Elle ajoute du piquant dans les premiers tomes, au point de parfois éclipser certains éléments. Il y a eu un moment où j’en étais arrivé à plus me demander s’ils allaient finir par se mettre ensemble qu’à suivre l’évolution du récit. Honte à moi, je suis allée voir un peu plus loin pour le découvrir.

L’histoire est originale. La plume des auteurs est très agréable à lire. C’est une lecture très prenante, d’où mes nuits écourtées. Si j’avais un petit reproche à faire, il se situerait davantage vers les derniers tomes. Dès le début, Ilona et Andrews mettent bien en place le décor. Ils nous décrivent et nous font découvrir cet Atlanta post-Glissement. Évidemment, chaque fois qu’on entre dans un secteur différent, ils nous dépeignent ses particularités. Jusque-là, c’est bien. Mais, à partir du 5e tome, il y avait certaines longueurs. Des passages où ils se perdaient un peu trop à dépeindre ce décor qu’on avait appris à connaître. Ça me donnait presque l’impression qu’ils voulaient étirer la sauce et ça mettait l’action en berne. Je sais bien que tous ne font pas comme moi et ne lisent pas tous les tomes d’une série d’un seul coup. Une piqûre de rappel peut alors avoir du bon. Il n’empêche que comme ils ne sont pas faits pour être lu séparément, je trouvais cela un tantinet excessif. Cela étant, c’est le plus gros reproche que j’ai à faire à cette série.

En résumé, j’ai vraiment adoré. À vous de la découvrir et de voir si vous l’aimerez autant que moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *