La série Chalion

Chalion écrit par Loïs McMaster Bujold

Où en est le cœur de l’Oealys? Je sais, ce n’est pas le sujet de l’article! Il n’empêche, sur ce site il est tout de même le thème principal! Bref, après une petite série d’événements hors de ma volonté, cette semaine, nous avons de la visite à la maison. Nous en sommes très heureux, mais quand le bureau sert de chambre d’amis, pour travailler, on repassera. Tout ça pour dire que la reprise après les vacances… n’a rien repris du tout. Je n’en suis pas fière, mais je me raccroche au peu que j’ai réussi à écrire à force d’obstination. Je n’aurais pas pu faire plus, quel qu’en soit mon souhait. Enfin, tout cela ne m’a pas empêché de lire… Je ne sais d’ailleurs pas si quelque chose pourrait y arriver… et je viens de terminer le dernier de mes trois intégrales. Il s’agit cette fois de la série Chalion écrit par Loïs McMaster Bujold et je vous en parle!

Chalion, tome 1: Le Fléau de Chalion

Synopsis tome 1 : Le Fléau de Chalion

Cazaril avait reçu le commandement de Gortoget. Il avait le devoir de défendre le fort lors d’un siège et, avec ses hommes, il a tenu. Jusqu’à ce que soit signé un traité, jusqu’à ce que Gortoget soit vendu et qu’ils doivent baisser les armes. C’est alors qu’il fut trahi. Son nom ne figurait pas dans la liste des hommes rachetés. Il n’y avait pas de rançon pour lui. Abandonné, il fut réduit en esclavage, vendu comme galérien. À la suite d’une attaque par la flotte d’Ibra, il parvint à s’enfuir. Il n’a plus qu’une seule idée. Se rendre au seul endroit où il sent encore chez lui, là où il a servi comme page, lorsqu’il était plus jeune, chez la provincara douairière. Il serait prêt à se contenter d’une modeste place dans les cuisines. Au lieu de cela, elle lui demande d’entrer au service de sa petite-fille, la royesse Iselle, à titre de secrétaire-précepteur. Malheureusement, ce poste exige de la suivre dans ses déplacements. Y compris à la cour de Chalion où se trouvent ceux qui l’ont trahi et où sa protégée ne pourra échapper à la malédiction pesant sur sa famille.

Chalion, tome 2: Paladin des âmes

Synopsis tome 2 : Paladin des âmes

Cazaril a réussi à briser la malédiction. Trois ans plus tard, la vie d’Ista est d’un ennui mortel! Sa fille règne sur Chalion. Sa mère est morte. Et personne ne semble comprendre que la fin de la malédiction l’a libérée. Elle n’est plus folle! Pourtant, son frère aurait voulu la convaincre de venir vivre chez lui, sous sa « protection ». N’y arrivant pas, il a confié la gouvernance de sa maison au gardien du château et non à elle. C’est lui qui a les clés, symbole du pouvoir et de sa capacité à la garder prisonnière. Étouffée par ceux qui l’aiment, elle prétexte un pèlerinage pour s’évader. Ces « vacances » lui font du bien, mais très vite les événements s’enchaînent. Peut-être les dieux n’en avaient-ils pas fini avec elle!

Chalion, tome 3: La Chasse sacrée

Synopsis tome 3 : La Chasse sacrée

Le prince Boleso, fils du roi sacré, est mort. Il avait voulu violer une jeune fille lors d’un rite et elle s’est défendue. Ingrey a été envoyé au château afin de ramener le cadavre pour ses funérailles et de conduire la meurtrière à son jugement. Une affaire qui aurait dû être entendue d’avance. Pour éviter le scandale, Ingrey doit faire disparaître les traces des exactions du prince et, donc, Ijada est condamnée d’avance. Ça aurait dû être simple, mais quand une politique véreuse et des dieux s’en mêlent, comment cela se pourrait-il?

 

Bien avant Chalion, j’avais découvert Loïs McMaster Bujold via la série le Couteau du partage. La première réflexion que je m’étais faite en lisant cette série, et c’est aussi la première chose qui me vient en tête quand je pense à elle, c’est que le titre était très mal choisi. Il ne correspondait pas à l’histoire et créait des attentes. Ce n’était qu’après l’avoir mis de côté que j’avais pu apprécier un récit que j’avais, somme toute, bien aimé. J’avais songé à cela avant d’aborder Chalion. Et au premier abord, j’ai été agréablement surprise. L’auteure aurait-elle réussi à bien présenter ses livres?! Et bien… pas vraiment. Il y a trois tomes, mais ce n’est pas une trilogie. Le second est une suite qui pourrait être facilement lue indépendamment et le troisième n’a absolument rien à voir avec les deux premiers, il ne se déroule même pas à Chalion. Oki… Pour les titres, ce n’est pas encore ça… Cela étant, puisque j’avais bien retenu ma leçon, je ne me suis pas laissé arrêter par ces détails. Ce sont trois histoires intéressantes et divertissantes. La plume de l’auteure sait faire pardonner les petits inconvénients déjà cités. Le récit est entraînant et agréable à lire, sans être d’un suspense intenable. On y explore, tour à tour, la force de la loyauté et du dévouement, le besoin de liberté et le pouvoir de l’amour, sous toutes ses formes. C’est une série à lire pour passer un bon moment sans se prendre la tête. Les intrigues sont très loin d’être assez complexes pour nous donner la migraine, mais juste assez pour retenir notre attention. En conclusion, je n’irais pas dire que c’était ma meilleure lecture, loin de là. Néanmoins, je l’avoue sans honte, le séjour à Chalion a été plaisant et je vous invite à faire le voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *