Les Aventuriers de la mer

Les Aventuriers de la mer de Robin Hobb

Quand, en lisant un livre, on a l’impression qu’il est cassé parce qu’il n’est pas rétroéclairé. Quand on essaie de tourner les pages en tapant dessus. Quand on tente d’obtenir la définition d’un mot en gardant le doigt appuyé sur lui. Ou pire, quand on n’arrête pas de chercher l’heure en haut de la page. Est-ce les signes qu’on a passé trop temps sur un Kindle, ou une liseuse en général? Je le reconnais, j’ai singulièrement perdu l’habitude des livres en papier. Pour moi, le format numérique est tellement plus pratique et économique. Il m’arrive toutefois de faire une exception. Comme cette fois-ci, où les livres du cycle Les Aventuriers de la mer de Robin Hobb m’ont été offerts. Un cadeau, ça ne refuse pas. Petite anecdote amusante, je les ai, en version papier donc, sous le format des trois intégrales paru sous le titre L’Arche des Ombres. Ce qui correspond à la trilogie originale. C’est à se demander pourquoi ils ont pris la peine de les diviser à l’intérieur pour qu’on y retrouve les 9 titres de la version française… Enfin… Je ne comprendrai jamais, mais je peux vous parler de ce second cycle de la grande saga!

 Les Aventuriers de la mer, tome 1: Le Vaisseau magique

Synopsis tome 1 : Le Vaisseau magique

La guerre des Six-Duchés contre les pirates rouges a eu des conséquences au sud, à Terrilville. Le commerce est le sang de cette ville. Les longues années de conflits l’ont interrompu. Comme si ça ne suffisait pas, contredisant leur charte originelle, le Gouverneur de Jamailla a octroyé des terres à de Nouveaux Marchands. Ceux-ci, les dissimulant sous d’autres noms pour cacher leur illégalité, les font exploiter par des esclaves. Les Premiers Marchands ne peuvent rivaliser les prix pratiqués par leurs rivaux avec une telle main-d’œuvre, ils sont tous aux bords de la ruine. C’est dans ce contexte d’instabilité qu’Euphron Vestrit se meurt. Sa mort réveillera Vivacia, la vivenef familiale. Mais qui héritera du navire? Qui le commandera?

 Les Aventuriers de la mer, tome 2: Le Navire aux esclaves

Synopsis tome 2 : Le Navire aux esclaves

En ces temps difficiles, Ronica pensait bien faire en convainquant son époux de signer un testament où son héritage va à une seule de ses filles. Keffria est l’aînée, elle lui avait toujours semblé la plus solide des deux. Elle a des enfants dont elle doit prendre soin. Elle subviendra aux besoins de sa sœur, lui assurera une dot. Et il aurait été humiliant de refuser le commandement de la vivenef à son époux, Kyle. Rien ne passe comme elle l’espérait. Kyle ne permet pas à Althéa de se détacher doucement de Vivacia, comme sa mère avait la fausse certitude qu’elle le ferait. Il la chasse du navire et force son fils aîné à y monter pour satisfaire Vivacia. Déshéritée, privée de la seule chose qu’elle désire, Althéa s’enfuit. Elle se jure qu’elle récupérera sa vivenef. Non, rien ne se passe comme Ronica l’avait imaginé. Kyle lui montre un nouveau visage, Keffria n’ose pas le contredire, elle ne sait plus entre les mains de qui elle a remis leur vie.

 Les Aventuriers de la mer, tome 3: La Conquête de la liberté

Synopsis tome 3 : La Conquête de la liberté

Depuis qu’il est monté à bord de Vivacia, Hiémain n’a qu’une envie, s’enfuir, retourner à son monastère. Il a essayé, vaille que vaille, de s’adapter à sa nouvelle vie sans que jamais ce désir ne le quitte. À Jamailla, il tente sa chance, il fuit. Mais sa compassion le fait tomber entre les mains des esclavagistes. Écœuré qu’il ne se plie pas à sa volonté, son père le rachète, non pour le libérer, mais pour le faire tatouer. Il en fait l’esclave du bateau. De son côté Althéa est confronté à la faille dans son plan pour récupérer la vivenef. Kyle a juré de la lui rendre si elle prouvait ses capacités de marins. Un serment en l’air, mais devant témoin et qu’elle a l’intention de lui faire honorer. Malheureusement, pour cela, elle devra dévoiler son nom… et son sexe. À Terrilville, Malta supporte mal l’absence de son père qu’elle idolâtre. Elle se voit comme une femme, sa mère et sa grand-mère comme une petite fille. Un jour ou l’autre, c’était inévitable, ses manières, ses mensonges et ses caprices ont des conséquences. Pendant ce temps, Kennit poursuit son rêve de devenir roi des pirates. Il se forge une renommée en libérant les esclaves, même si ce n’était d’abord qu’un compromis pour atteindre son ambition de capturer une vivenef.

 Les Aventuriers de la mer, tome 4: Brumes et Tempêtes

Synopsis tome 4 : Brumes et Tempêtes

Vivacia a été capturée par Kennit. De l’ancien équipage, il ne reste plus que Hiémain et Kyle. Hiémain, parce que Kennit connaît assez les vivenef pour savoir l’importance d’un membre de la famille à bord et Kyle, parce que, envers et contre tout, Hiémain a intercédé pour son père. Althéa a retrouvé courage, après la mauvaise manière dont s’était terminée son aventure sur le navire-abattoir, elle est sur le chemin du retour à bord de la vivenef Ophélie où elle tient le rôle de second. À Terrilville, Ambre essaie de protéger la vivenef paria, le Parangon et conséquences des sottises de Malta, sa mère a dû, en guise de compromis, autorisé un jeune homme du désert des Pluies à la courtiser.

 Les Aventuriers de la mer, tome 5: Prisons d'eau et de bois

Synopsis tome 5 : Prisons d’eau et de bois

Parti de son côté sur un autre navire, Brashen rentre à Terrilville avec la terrible nouvelle de la capture de Vivacia. Tous les espoirs de la famille Vestrit reposaient sur la vivenef et pour Althéa, c’est encore plus terrible. Pour partir à la rescousse du navire et des possibles survivants, ils envisagent une solution controversée, renflouer Parangon. Pendant ce temps, Kennit renforce son influence sur Vivacia et Hiémain.

 Les Aventuriers de la mer, tome 6: L'Éveil des eaux dormantes

Synopsis tome 6 : L’Éveil des eaux dormantes

Le Parangon a pris la mer sous le commandant de Brashen avec Althéa comme lieutenant. Malta, qui rêvait depuis toujours du bal de l’été où elle serait présentée, doit faire face à une rude réalité. Compagne de Cœur du Gouverneur après avoir été celle de son père, Sérille est spécialisé dans l’histoire de Terrilville. Depuis qu’elle avait énoncé l’idée de se rendre à la cité de ses rêves, sous prétexte d’y résoudre les ennuis, rien ne va plus. Le Gouverneur l’a même offert, lors du voyage, au capitaine du navire pour qu’il la viole à son gré. Elle s’était alors promis de se servir de lui, elle s’arrangerait pour représenter son pouvoir à Terrilville où elle s’installerait. Et si pour cela, elle doit déjouer un complot contre la vie du Gouverneur en le faisant enlever et conduire en un lieu où il sera en sécurité et ne la gênerait pas, elle n’a rien contre. Pendant ce temps, le rêve de Kennit d’être le roi des îles pirates prend forme.

 Les Aventuriers de la mer, tome 7: Le Seigneur des Trois Règnes

Synopsis tome 7 : Le Seigneur des Trois Règnes

Dans le désert des Pluies, le dragon Tintaglia a pris son envol avec l’aide de Malta, Reyn et Selden. Depuis, ceux-ci sont introuvables. La cité souterraine où était le dragon s’est effondrée. Tous craignent qu’ils aient péri. À Terrilville, Sérille se sent comme un imposteur, elle vit une imposture. Mais, marquée par les viols qu’elle a subis, vivant dans la peur, elle est prête à tout pour s’accrocher à son pouvoir et assurer son avenir. Sur l’île des Autres, Hiémain a libéré Celle-Qui-Se-Souvient. Le contact du serpent aurait dû lui être mortel et ce qu’il lui a appris pourrait tout changer. À bord du Parangon, la tension règne. Le second, Lavoy, tient les promesses pour lesquelles il avait été engagé, mais il va aussi plus loin, peut-être trop loin.

 Les Aventuriers de la mer, tome 8: Ombres et Flammes

Synopsis tome 8 : Ombres et Flammes

Tintaglia a volé, elle a fouillé sa mémoire, elle a cherché… Elle n’a rien trouvé. Elle est le dernier des dragons. Son dernier espoir pour sa race réside dans les serpents. Mais la configuration du fleuve a changé. Ils ne peuvent plus atteindre les lieux de nidification sans aide. Et il n’y a plus d’Anciens pour l’aider. Elle doit se tourner vers les humains, qui ne feront rien sans contrepartie. Grâce à elle, néanmoins, Terrilville a une chance de se relever. À Partage, Lavoy fuit le Parangon avec une partie de l’équipage. Si ce n’est pas plus mal dans un sens, sa trahison est prévisible. Tous les plans pour approcher Kennit et Vivacia sont à revoir. Malta, le Gouverneur et Keki ont survécu au fleuve de la Pluie. Ils ont été recueillis sur une galère chalcédienne. Maintenant, le défi pour la jeune fille est de survivre sur un bateau où une femme n’est rien.

 Les Aventuriers de la mer, tome 9: Les marches du trône

Synopsis tome 9 : Les marches du trône

Un peu par accident, Kennit a repêché Althéa. Après quelques explications et des réparations nécessaires après la bataille, le Parangon part à sa rescousse. Aidé de Tintaglia, Reyn cherche Malta. Mais celle-ci a changé de main. D’une galère à un vaisseau de transport qui lui fut arraisonné par un bateau pirate qui les conduit… à Kennit. Le destin converge pour tous les réunir.

 

Dans le premier cycle de l’Assassin royal, à un certain moment, Fitz dit qu’il a du mal à savoir comment agir avec Molly et Patience parce qu’il a grandi et qu’il vit dans un entourage principalement masculin. Avec les Aventuriers de la mer, Robin Hobb rééquilibre la balance. Ici, les femmes sont à l’honneur. Des femmes fortes, soumises, capricieuses, rebelles. Des femmes qui ne plient pas face à l’adversité et qui trouvent au fond d’elles un potentiel à exploiter. Au travers de leur destin contrarié, Robin Hobb nous entraîne dans une autre grande aventure. En fait, ce n’est pas pour rien que je lis les séries dans l’ordre chronologique. Parce que, lorsqu’on termine cette trilogie (en 9 volumes oui, je sais, ça m’agace!) ce n’est pas la fin, c’est plutôt le début d’autre chose. Au travers de cette série, toutes ces femmes se sont trouvées, et quelques hommes en ont profité. Un nouvel équilibre du monde est sur le point d’advenir. C’est à suivre… Et avant, justement, de poursuivre avec la prochaine série, j’ajouterais ceci. Si la plume de l’auteure n’a plus à être vantée, ce qui serait lassant dans une série d’articles, il y a, comparativement au premier cycle, un point que je trouve intéressant à soulever. Cette fois, je n’ai pas ressenti cette frustration. L’intrigue, tout aussi complexe et bien amené, me semblait couler de source. Aurais-je pu secouer les personnages, ça n’aurait rien changé. Comme si pour le meilleur ou pour le pire, les choses n’auraient pu se passer différemment. Cela étant… Allons retrouver FitzChevalerie 15 ans après l’avoir quitté!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *