Les chroniques d’Harmonie, tome 1 : L’Éveil de Patrice Lecina

Les chroniques d’Harmonie, tome 1 : L’Éveil de Patrice Lecina

En service presse, je viens de lire Les chroniques d’Harmonie, tome 1 : L’Éveil de Patrice Lecina, et c’était mon dernier engagement pour cette année 2021. Je m’offre de petites vacances. Entre vous et moi, je vais vous dire un petit secret. Je ne regrette pas de m’être inscrite sur le site de Simplement en tant que chroniqueuse. Au cours des 2 dernières années, il y a eu du bon et du mauvais. J’ai déniché de véritables perles, contre seulement 2 livres sur lesquels je n’ai rien écrit tant je n’avais rien de bien à en dire. Me voir confier le fruit de tant d’efforts, sachant que je vais le juger, est un privilège et j’ai tenté de l’honorer en écrivant des articles de qualité. Si je me fis aux commentaires que je reçois, je n’y arrive pas si mal. Donc, non, je ne regrette rien. Sauf que, contrairement aux livres que j’achèterais, je ne lis pas d’extrait à l’avance pour savoir s’il me rejoint, moi. Et la plupart du temps, mes lectures ne sont pas en fonction de mes envies du moment, mais de mon calendrier. Le résultat de tout cela, c’est que je fonçais droit vers une panne de lecture. Ce congé va me faire du bien. C’est le premier que je m’accorde, et ce ne sera probablement pas le dernier.

Cela étant dit, en remerciant l’auteur de sa confiance, voyons voir de quoi parle Les chroniques d’Harmonie, tome 1 : L’Éveil de Patrice Lecina, et s’il termine bien mon année de service presse!

Les chroniques d’Harmonie, tome 1 : L’Éveil de Patrice Lecina
Synopsis

Dans les Terres Sauvages, un monde où l’humanité est divisée, le Duché d’Harmonie apparaît comme un rêve, promesse de confort et de sécurité.

Pourtant, après avoir été poussé dans le vide, Gwenaël, domestique au palais ducal, perçoit les pensées de ceux qui l’entourent. Il découvre alors un Duché dangereux et différent de celui dans lequel il croyait vivre.

Voleuse des cités abandonnées, Calie est sortie de prison par des soldats, et forcée de devenir une Rayon au sein de l’Ordre de la Lumière. Très vite, elle comprend qu’elle a été amenée à Ambria pour servir d’appât et que sa vie est menacée.

Surmontant des épreuves, ils découvriront les secrets d’Harmonie et construiront leur propre avenir…

Mon avis

Gwenaël a été choisi pour servir le Duc au palais. C’est un grand honneur. Son suzerain revient victorieux d’une bataille contre ses ennemis. Un grand banquet, avec de la vaisselle d’or, des jongleurs, des lanceurs de couteaux, des chanteurs et autres, célèbre cette victoire. On croirait se voir dépeint le décor d’une histoire fantasy, jusqu’à l’arrivée du premier blaster.

Ce décalage est intéressant, car il reflète celui vécu par les personnages. Vilaine, vilaine que je suis, j’avais ouvert le livre en ayant oublié de quoi il était question. C’était son tour, point barre. Une lecture en diagonale du résumé, on oublie les petits caractères et on se lance! De ce fait, alors qu’après sa chute Gwenaël découvrait que son monde n’était pas ce qu’il avait cru, moi je me rendais compte que ce que j’aurais pu prendre pour de la fantasy était en réalité un mélange de science-fiction et de dystopie. Pour être honnête, jamais étourderie de ma part n’aura aussi bien servi une œuvre. D’être au diapason avec les personnages m’aura permis de mieux me plonger dans cette histoire.

Je ne ferai pas durer le suspense plus longtemps, j’ai adoré Les chroniques d’Harmonie, tome 1 : L’Éveil de Patrice Lecina. Ce qui rend cet article légèrement plus délicat à écrire. C’est fou comme parfois il peut y avoir plus de matières à dire quand on veut critiquer. C’est au point qu’il me voit pousser l’envie de relever des détails que je tairais d’ordinaire.

Le premier de ces détails est niveau de la plume de l’auteur. Elle est fluide, immersive, prenante. Il écrit vraiment très bien. Seul petit bémol, à quelques rares reprises, le temps d’un verbe est inadéquat et rend la structure de la phrase bizarre. C’est le genre de chose que je ne dis jamais. Car je suis consciente que pour un auteur autoédité plongé dans son histoire, il est facile d’oublier des fautes, qu’un correcteur ne fait pas tout, qu’il y en avait vraiment très peu et que même les maisons d’édition en laissent passer. Ça ne nuit pas au texte, alors pourquoi le préciser. Parce qu’une critique objective doit avoir du bon et du mauvais. Il faut bien que j’en trouve!

Quant aux personnages, leur personnalité est intéressante et complexe. Elle se dévoile peu à peu au fil de leurs découvertes, de leurs actions et de leurs pensées. Pour bien l’appréhender, il faut être attentif et chercher à les comprendre. Ce n’est pas tant prémâché et la narration ne nous précise pas ce qu’on est censé penser d’eux. Je dois avouer que c’est une chose j’apprécie personnellement et qui m’a fait m’attacher à eux.

Avant d’écrire cet article, je suis tombée sur d’autres critiques des chroniques d’Harmonie, tome 1 : L’Éveil de Patrice Lecina. Un point avait été soulevé, qui est vrai, que j’avais remarqué également et qui peut être soit positif, soit négatif, selon la personne qui en fait mention. Ce livre rappelle beaucoup la série Westworld. En ce qui me concerne, j’ai beaucoup aimé cette série et si on ne pouvait plus écrire sur des thèmes qui ont déjà été abordés, il n’y aurait plus beaucoup de nouvelles publications. Je n’ai pas trouvé cela dérangeant. Pas davantage d’ailleurs que d’avoir relevé quelques références à autre un film, que je ne nommerai pas de peur de trop en dévoiler sur ce livre. Dans l’ensemble, je suis plutôt curieuse de voir ce que la vision de l’auteur va faire de tout cela.

En résumé, Les chroniques d’Harmonie, tome 1 : L’Éveil de Patrice Lecina est une très belle découverte. Je l’ai dévoré et c’est sans aucune restriction que je vous le recommande.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *