Cavalier Vert, tome 6 : La Flamme et la glace de Kristen Britain

Cavalier Vert, tome 6 : La Flamme et la glace de Kristen Britain

Avec du temps devant moi et rien de planifié, j’ai fouillé dans ma pile de livres à lire et j’ai décidé de m’offrir un petit plaisir. J’ai sélectionné le 6e tome de l’une de mes séries préférées qui m’y attendait patiemment. Bien évidemment, vous connaissez ma petite manie, j’ai commencé par me replonger avec délice dans les 5 premiers. La question qui se pose maintenant est : Cavalier Vert, tome 6 : La Flamme et la glace de Kristen Britain aura-t-il su se montrer à la hauteur de mes attentes?

Cavalier Vert, tome 6 : La Flamme et la glace de Kristen Britain
Synopsis

Karigan est revenue du futur éprouvée physiquement et mentalement. Déclarée morte en son absence, elle doit faire face à son envahissante famille aimante et s’efforcer de recouvrer sa place et ses marques, alors que sa réputation l’a précédée auprès des nombreux nouveaux cavaliers verts qu’elle ne connaît pas encore et qu’elle est toujours en deuil de Cade, sans toujours se souvenir de lui. Heureusement, elle en a le temps. L’hiver a forcé une pause dans la guerre contre le Second Empire. Mais avec le printemps, les hostilités reprendront. L’avenir ayant montré les conséquences d’une défaite, réaffirmer les anciennes alliances devient primordial. Voilà pourquoi Karigan se voit chargé de retrouver les légendaires p’ehdroses.

Pendant ce temps, le roi de la Sacoridie se fait enlever. Personne ne sait ce qu’il est advenu de lui, ni même s’il est toujours vivant. Et si la quête de Karigan l’amenait par hasard vers lui, pourrait-elle lui porter secours? Elle qui ne voyage qu’avec un demi-élétien comme guide et son amie Estral, à la recherche de son père disparu.

Mon avis

Premier constat, je regrette de l’avoir lu. Pourquoi? La suite sort sous peu! Comme je ne vais pas rester là à poireauter et que je vais passer à autre chose, je vais devoir attendre de retrouver du temps pour tout relire avant de la découvrir alors qu’avec un peu de patience, j’aurais pu le faire dans la foulée! Comment vais-je y arriver! Je crois que ce seul regret indique assez bien mon opinion sur Cavalier Vert, tome 6 : La Flamme et la glace de Kristen Britain.

En vérité, je n’ai qu’un point négatif à soulever. Je n’arrivais pas à rester concentrer sur le moment présent de ma lecture. Je passais mon temps à aller fouiller en avant pour tenter de voir si telle ou telle chose allait finir par se produire. J’étais trop curieuse et impatiente. Bon. Reconnaissons-le, ce n’est pas franchement un point négatif. Si je veux vraiment en trouver un, je vais devoir me rabattre sur Estral qui une fois se fait appeler Astral. Je tombe bien bas…

Cessons de tourner autour du pot, à l’instar des 5 premiers, j’ai adoré Cavalier Vert, tome 6 : La Flamme et la glace de Kristen Britain. Je l’ai dévoré et je n’ai que du bon à en dire. Les personnages sont attachants, complexes, subtils et riches. C’est un plaisir de suivre leur évolution. L’intrigue est enlevante. Karigan a toujours ce don de se jeter dans les ennuis même si, pour ne pas dire surtout si, elle ne les cherche pas. Entre l’ombre de Cade, le rang social, le mariage et autres embûches, le triangle amoureux entre le roi, Estora et Karigan devient de plus en plus compliqué. Un filigrane derrière toutes ses aventures.

C’est d’une plume addictive que Kristen Britain nous entraîne dans cette nouvelle chevauchée, poussée par les dieux, à l’encontre d’une nécromancienne, afin de s’armer pour forger un nouveau futur.

Que dire de plus sur Cavalier Vert, tome 6 : La Flamme et la glace de Kristen Britain sans gâcher le plaisir de la découverte? Cette série n’est pas une de mes favorites pour rien. Si vous ne la connaissez pas encore, qu’attendez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

%d bloggers like this: