Les légendes de Krondor de Raymond E. Feist

Les légendes de Krondor de Raymond E. Feist

L’heure est venue de dire au revoir à Midkemia. Avec Les légendes de Krondor de Raymond E. Feist, je tourne la page sur cet univers. Avant de vous parler de ces trois derniers livres, je vous invite, si ce n’est pas déjà fait, à consulter mes précédents articles sur cette saga, soit : La Guerre de la Faille, La Trilogie de l’Empire, Le Legs de la Faille, La Guerre des Serpents, Le Conclave des Ombres, La Guerre des ténèbres, La Guerre des démons, La Guerre du Chaos et Les fils de Krondor.

Prêt pour cet ultime voyage dans le Royaume des Isles? C’est parti!

Les légendes de Krondor, tome 1: Un valeureux ennemi
Synopsis tome 1 : Un valeureux ennemi

Le Royaume des Isles lutte depuis de nombreuses années contre l’envahisseur tsurani. À l’approche de l’hiver, la compagnie de Hartraft, les Maraudeurs, reconnu pour se battre en territoire ennemi, tente de retourner derrière ses lignes après une embuscade ratée au cours de laquelle ils ont subi de lourdes pertes. Mais c’est un piège. Le fort où ils pensaient pouvoir panser leurs plaies a été attaqué et ils se retrouvent coincés entre des tsuranis et des elfes noirs. Ces derniers ne demanderaient pas mieux que de les regarder s’entretuer avant d’achever les survivants. Leur seule chance de s’en sortir serait a contrario d’unir leurs forces face à cet ennemi commun. Réussiront-ils à faire une trêve, à s’allier pour sauver leur vie? Tout est une question d’honneur.

Les légendes de Krondor, tome 2: Meurtres à LaMut
Synopsis tome 2 : Meurtres à LaMut

Ils étaient 3 mercenaires. Jusqu’à l’arrivée de l’hiver, ils s’étaient battus dans cette guerre contre les tsuranis. La saison froide avait apporté son répit annuel. Sans allégeance particulière, ils avaient le projet d’encaisser leur solde et de s’en aller… au printemps. À quoi bon voyager par ce temps quand ils peuvent économiser en étant logé et nourri comme simple garde dans une ville somme toute tranquille à cette période de l’année. Enfin, c’était un bon plan avant de se voir mêler contre leur gré à des histoires de politiques et de meurtres. Leur hiver ne sera peut-être pas une sinécure finalement…

Les légendes de Krondor, tome 3: Jimmy les Mains Vives
Synopsis tome 3 : Jimmy les Mains Vives

Jimmy avait aidé le prince Arutha et la princesse Anita à s’enfuir et il en était fier. Cela dit, cette évasion n’avait pas plu à tout le monde et Krondor en payait le prix. Des prostituées, des mendiants et même des enfants avaient été arrêtés et étaient condamnés. En dépit des ordres du Juste de faire profil bas, Jimmy a réussi à tous les sauver… et de belle manière qui plus est! Le hic, il a tout de même violé les ordres, ce qui ne peut rester impuni. La solution est un compromis. Jimmy est temporairement condamné à l’exil. C’est ainsi qu’il se retrouve avec une amie à Finisterre. Il pensait y exercer son art, le temps de rentrer. Finalement, il suffit d’une rencontre fortuite et sa noblesse d’âme lui joua un sale tour! Le revoilà à jouer les héros. Mais bon, peut-être arrivera-t-il tout de même à en tirer profit.

Mon avis

J’ai appris tout récemment que l’univers de Midkemia était tiré d’un jeu de rôle conçu par des étudiants universitaires dont avait fait parti Raymond E. Feist. Il n’avait pas été créé pour être le carré de sable d’une seule personne et il s’enrichit de la contribution de tiers. C’est d’autant plus intéressant de le préciser que Les légendes de Krondor ont été écrites en collaboration. Chaque tome a un co-auteur, soit William R. Forstchen pour Un valeureux ennemi, Joel Rosenberg pour Meurtres à LaMut et S.M. Stirling pour Jimmy les Mains Vives.

La question, légitime, qui se pose à ce moment-ci, c’est : devrais-je revenir sur certains points que j’avais laissés de côté dans mes derniers articles pour ne pas être trop redondante? Comme la plume de l’auteur, par exemple… He bien… non… Ce ne sera pas nécessaire. Car, au cours du processus de rédaction, Raymond E. Feist a tout réécrit en respectant la contribution de chacun. Une manière comme une autre de s’assurer de la cohérence de l’ensemble. Le résultat est que chaque tome a sa teinte particulière, mais que tout ce qui a déjà été dit reste vrai.

Je ne vais pas revenir en détail sur chaque livre. Les synopsis en donnent un bon aperçu. Le plus important, ce qu’il faut savoir, c’est que Les légendes de Krondor de Raymond E. Feist, c’est un bonus. Une dernière petite friandise avant de passer à autre chose. Et contrairement aux Fils de Krondor qui m’auraient davantage plu s’ils avaient été insérés à leur place chronologique, cette fois-ci ça marche! Il faut dire, et c’est tiré d’un des textes de remerciement, ça ne vient pas de moi, que l’auteur a invité 3 amis à venir jouer dans son jardin avec leurs propres jouets. Ils ne savaient pas ce qui se passerait par la suite. Ils se basaient sur ce qui avait déjà été publié, sans plus. Ce n’est pas un trou béant dans la saga et ce n’est même pas nécessaire de l’avoir lu pour comprendre. Certes, on y retrouve de petits clins d’œil à certains événements, on voit la guerre de la Faille sous un autre angle et on redécouvre Jimmy. Il n’empêche que quelqu’un ne connaissant pas du tout Midkemia pourrait les lire et y prendre du plaisir.

En bref, le premier… mystère… le second a créé une nouvelle version des trois mousquetaires, le troisième a pris son personnage préféré et muni de leur inspiration, ils se sont amusés avec Raymond E. Feist à écrire Les légendes de Krondor. Cette trilogie m’aura fait faire un petit retour en arrière sans prise de tête et conclure de belle manière mes aventures en Midkemia. À votre tour de découvrir cet univers… Si vous avez le courage de vous plonger dans ses nombreux tomes. Cela dit, ça en vaut la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

%d bloggers like this: